Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 19:32

Le séquençage d'une partie de l'ADN nucléaire de l'homme de Néandertal montre qu'il s'est séparé de l'homme moderne il y a environ 500 000 ans.

LA GÉNÉTIQUE parviendra-t-elle à percer le mystère de nos origines ? Pour la première fois, une petite partie du génome de l'homme de Néandertal (Homo neanderthalensis), ou plutôt de son ADN nucléaire (principal constituant chimique du noyau de la cellule qui contient les caractères héréditaires), a été séquencé par deux équipes différentes de chercheurs. Ces travaux, annoncés lors de l'anniversaire de la découverte d'ossements très bien conservés en Croatie en juillet dernier (1), sont publiés presque simultanément dans deux revues scientifiques de référence : Nature et Science (2).
 
Les deux équipes ont utilisé l'ADN nucléaire d'un fossile de 38 000 ans mis au jour à Vindija, en Croatie. Ont ainsi pu être décryptées un million de paires de bases d'ADN, c'est-à-dire seulement 3 millièmes du génome complet de l'homme de Néandertal. Rappelons que le génome humain contient 3 milliards de paires de bases.

Jusqu'à présent, les études de génétique sur Néandertal se fondaient seulement sur quelques centaines de paires de bases d'ADN mitochondrial, c'est-à-dire ne portant que le matériel génétique des lignées maternelles. Les présentes études confirment l'absence ou le peu de mélange de Néandertal avec l'homme moderne (Homo sapiens) en Europe. Les premiers neandertaliens identifiés ont disparu il y a environ 30 000 ans. Tandis que l'homme moderne se serait dispersé à partir de l'Afrique il y a environ 40 000 ans, ce qui les a fait cohabiter en Europe de l'Ouest et en Asie pendant environ 10 000 ans.

Dans leurs études, les généticiens ont utilisé une technologie nouvelle à haut débit qui permet de séquencer 20 millions de paires de bases en 5 heures. La difficulté de la méthode consiste à se débarrasser des contaminations par de l'ADN contemporain, notamment occasionnées par la manipulation des fossiles.

L'ADN séquencé a été comparé aux génomes du chimpanzé et à celui de l'homme actuel. Des calculs statistiques permettent aux auteurs d'avancer que la séparation entre l'homme et le néandertalien est dix fois plus récente que celle entre l'homme et le chimpanzé, auparavant datée d'environ 6 millions d'années, ce qui la situe aux environs de 600 000 ans. Même si les auteurs donnent des résultats un peu différents pour la séparation des deux lignées. L'étude de Nature par des chercheurs allemands indique que l'ancêtre commun remonte à 516 000 ans, avec plus ou moins 50 000 ans d'incertitude. Alors que l'équipe américaine de l'étude de Science donne 706 000 ans, avec plus ou moins 300 000 ans d'incertitude.

« Ces études sont très intéressantes, elles compléteront l'analyse comparative des génomes humain et du chimpanzé qui ont mis en évidence des séquences ayant évolué rapidement chez l'homme et qui seraient impliquées dans l'évolution du cerveau », explique Eva-Maria Geigl, paléogénéticienne de l'Institut Jacques Monod du CNRS à Jussieu.

« Sans bouleverser l'état des connaissances actuelles, elles confirment la divergence entre la lignée néandertalienne et la nôtre que l'on situait entre 400 000 et 700 000 ans. Et confirment l'idée de deux espèces depuis longtemps divergentes, lorsque l'homme moderne vient piétiner les plates-bandes européennes des Néandertaliens », ajoute Pascal Picq, du Collège de France, qui souligne au passage que la paléoanthropologie et la génétique sont complémentaires.

(1) Nos éditions du 25 juillet 2006. (2) Nature, 16 novembre 2006. Science, 17 novembre 2006

ISABELLE BRISSON. Publié le 16 novembre 2006 - Actualisé le 16 novembre 2006 : 08h09

Source : Le Figaro.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires