Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 17:54
L'identification des gènes liès au diabète permettra un meilleur dépistage 

La majeure partie des particularités génétiques correspondant à un risque accru de développer un diabète de type 2 viennent d'être identifiées grâce à des puces à ADN très puissantes. Cette découverte, qui a permis de déterminer 70 % du génome des diabétiques, est publiée par la revue Nature dans article mis en ligne dimanche 11 février. Elle est le fruit d'une collaboration franco-anglo-canadienne entre les équipes dirigées par Philippe Froguel (CNRS, Université Lille 2, Institut Pasteur et Imperial College de Londres) et celle de Rob Sladek (université McGill de Montréal). Ces recherches pourraient déboucher sur l'identification des prédispositions à cette maladie qui touche 200 millions de personnes dans le monde (un chiffre qui devrait doubler d'ici 2030), ainsi que sur la mise au point de thérapeutiques.
Le diabète de type 2 (DT2), également appelé non insulinodépendant, est une pathologie multifactorielle. Des prédispositions génétiques majorent le risque de développer la maladie, mais celle-ci est aussi fortement liée à l'environnement, en particulier le mode de vie. Le DT2 est ainsi notamment lié à l'obésité, qui touche actuellement plus d'un milliard d'individus, dont 150 millions d'enfants. La part génétique est connue depuis 1992 et l'identification d'un premier gène du DT2, celui de la glucokinase, a été réalisée par l'équipe du professeur Froguel, mais, jusqu'ici, les particularités génétiques n'expliquaient qu'une faible minorité des cas de DT2.
Disponibles depuis peu, les puces à ADN de haute densité permettent d'analyser d'un coup 400 000 mutations de l'ADN. Le génome d'un individu peut donc être étudié avec une seule de ces puces. Grâce à des financements essentiellement canadiens et à de nombreux diabétiques français, les équipes de Philippe Froguel et Rob Sladek ont travaillé sur les particularités portant sur un seul nucléotide de l'ADN.
Dans un premier temps, ils ont étudié l'ADN de 694 diabétiques de type 2, non obèses et ayant au moins un parent diabétique, ainsi que l'ADN de 669 sujets indemnes, qui servaient de référence. En tout, 392 935 mutations de l'ADN ont été passées en revue. Les différences génétiques les plus significatives entre les personnes diabétiques et les référents ont ensuite été testées pour confirmation auprès de 5 500 diabétiques français et de sujets indemnes.
Cette étude fera date. "C'est la première fois que ces nouvelles puces sont utilisées dans une maladie aussi fréquente que le diabète", explique Philippe Froguel. Le chercheur français déplore cependant que son équipe CNRS "n'ait pu trouver en France de financements en 2005-2006 pour ce projet" qui a coûté 2 millions d'euros.
"Si les scientifiques français du consortium franco-canadien sont co-inventeurs des brevets qui ont été déposés à partir de ce travail, la valorisation des découvertes faites à partir de l'étude du génome des diabétiques français sera exclusivement faite par les Canadiens", regrette-t-il.
Paul Benkimoun
LE MONDE | 11.02.07 | 20h14  •  Mis à jour le 12.02.07 | 10h26 


Nouvelle piste génétique pour le diabète de type 1

Le Monde note sur quelques lignes qu’« une nouvelle piste génétique pour le diabète de type 1 […] a été mise en évidence, selon une étude publiée sur le site de Nature ».
Le journal remarque que « plusieurs gènes jouant un rôle dans cette maladie […] ont déjà été identifiés et les recherches menées par une équipe d’un hôpital pour enfants de Philadelphie (Etats-Unis) ajoutent à la liste un gène localisé sur le chromosome 16 ».

Source : Médiscoop du 17/07/2007

Partager cet article

Repost 0

commentaires