Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 19:00
Terminale S :

Tableau récapitulatif des Devoirs surveillés du samedi matin.
Informations issues de la réunion de concertation entre les professeurs enseignant en classe terminale du 09/09/10.

Date

Matière

11/09/10  
18/09/10  
25/09/10  
02/10/10   LV2
09/10/10  
16/10/10  
23/10/10  
Vacances de la Toussaint du 23/10 après la classe au 03/11 inclus
06/11/10  S.V.T.
13/11/10 Mathématiques
20/11/10
27/11/10 L.V.1
04/12/10 Physique-Chimie
11/12/10
18/12/10  
Vacances de Noël du 18/12 après la classe au 02/01 inclus 
08/01/11 S.V.T. 
15/01/11
22/01/11 LV2
29/01/11 LV1
05/02/11 Mathématiques
12/01/11  
Semaine du 14 au 19/02/11 Baccalauréat d'essai
Vacances d'Hiver du 18/02 après la classe au 06/03 inclus
12/03/11 S.V.T.
19/03/11
26/03/11 Physique-Chimie
02/04/11  Mathématiques
09/04/11  
16/04/11  
Vacances de Printemps du 16/04 après la classe au 01/05 inclus
07/05/11 LV1
14/05/11 Philosophie
21/05/11 Physique-Chimie


Ces informations sont fournies uniquement a titre indicatif.
Monsieur Janvier ne pourrait etre tenu pour responsable des dommages directs ou indirects résultant d'erreurs, d'omissions, d'altérations, de modifications ultérieures ou de délais de mise a jour.

Repost 0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 09:59


Le syndrome de Down, aussi appelé trisomie 21, est une maladie chromosomique congénitale provoquée par la présence d'un chromosome surnuméraire pour la 21e paire. Ses signes cliniques sont très nets, on observe un retard cognitif, associé à des modifications morphologiques particulières.

La maladie a été décrite par le médecin britannique John Langdon Down dans un article de 1866. Il est l'auteur des mots mongolien et mongolisme, proposés en référence aux yeux bridés des sujets atteints par le syndrome (l'emploi de ces termes est aujourd'hui officiellement déconseillé).


Caryotype d'un garçon atteint de la trisomie 21

L'origine chromosomique de cette maladie a été découverte par Jérôme Lejeune, médecin français, en juillet 1958. Ce fut la première maladie pour laquelle fut mise en évidence la relation entre le génotype et le phénotype. Il lui donna le nom de « trisomie 21 » ce qui se décompose en « tri » voulant dire « trois », « some » voulant dire « chromosome », c’est-à-dire « trois chromosomes 21 ». Source Wikipédia.

La trisomie 21 affecte environ 70.000 personnes en France.
 

Aujourd'hui, les adultes atteints de trisomie 21 vivent de plus en plus autonomes grâce aux progrès faits pendant leur enfance. Voir un extrait du JT de TF1.

Repost 0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 00:01

 

 




L'ONUSIDA et l'OMS viennent de faire connaître leurs dernières estimations sur l'épidémie de sida. 
Et les chiffres sont surprenants ! 
En effet, ces agences onusiennes estiment qu'environ 33,2 millions de personnes vivent avec le VIH-sida dans le monde, contre une estimation de 39,5 millions l'an passé. 
En lisant attentivement les données publiées, il est aisé de comprendre que cela ne signifie pas que l'épidémie ne progresse plus !  
Lire 

Télécharger le rapport : Download full report - 2007 AIDS Epidemic Update  (pdf, 1.60Mb)

SIDA 2006 pandémie rapport ONU SIDA
Sida, pandémie -rapport ONUSIDA 2007



A voir aussi sur le site de l'Internaute : 

Sida : vivre mieux et plus longtemps
Il a défrayé la chronique il y a vingt ans pour quasiment disparaître des journaux avec l'arrivée des trithérapies. Pourtant le sida continue d'infecter et de tuer.
Comprendre | Dépister | Se protéger | Se soigner | Sommaire

ET AUSSI Journée contre le sida : le VIH est toujours là
Repost 0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 18:09

L'Année Internationale de la Planète Terre (AIPT) est une initiative de l’Union Internationale des Sciences Géologiques (IUGS) et de l’UNESCO. Elle a été proclamée par les Nations Unies le 22 décembre 2005 sur une durée de trois ans: 2007, 2008, 2009, avec une apogée en 2008. 

Son but: Assurer une utilisation plus grande et plus efficace par la société des connaissances accumulées par les 400.000 spécialistes en Sciences de la Terre du monde.


Cet espoir s’exprime dans le sous-titre :
« Les géosciences au service de l’Humanité »


En France, l’Année est accompagnée de deux messages forts :

Communiquer le rôle et l’importance sociétale des géosciences pour une meilleure gestion du futur.
Il convient de remarquer que les organismes nationaux, comme les industries ont un besoin croissant de géoscientifiques compétents pour prospecter, extraire et produire des ressources, sans lesquelles l’avenir de l’Homme et de la Société seront compromis.

Attirer l’attention des jeunes vers les métiers des géosciences.
Une année de Géoscience en Allemagne en 2002 a clairement démontré qu’une telle initiative stimule énormément les entreprises et l’attrait des jeunes vers des métiers des géosciences.



Voir le site : http://www.anneeplaneteterre.com/ 



Dans le cadre de l'année internationale de la Terre, quelques animations au plan régional :

1 - L'Association géologique auboise expose dans l'agglomération troyenne du 6 novembre 2007 au 28 janvier 2008 : "Fossiles et Faune de l'Albien de l'Aube et de France" à la Maison du Patrimoine à St Julien les Villas (Aube).

2 - Un programme de conférences associées toujours à la Maison du Patrimoine de la Communauté de l'Agglomération Troyenne.

Mercredi 7 novembre 2007 à 18 h 30 : Pourquoi l'Aube a-t-elle donné son nom à une période des temps géologiques : l'Albien par Claude Colleté.

Samedi 1er décembre 2007 à 20 h 30 : A moi Lamarck ! Les créationnistes débarquent par Gérard Breton, agrégé, docteur d’Etat – Sciences.
    
Mercredi 23 janvier 2008 à 18 h 30 : Autour des fossiles de l'Albien au Musée de St Dizier par Cécile Varéon du Musée de St Dizier.
    
Vendredi 25 janvier 2008 à 20 h 30 : Les Reptiles de l'Albien de l'Est du Bassin Parisien par Eric Buffetaut.
    
Samedi 26 janvier 2008 à 15 h : Les Dinosaures, où comment s'éteindre tout en laissant des descendants par Eric Buffetaut.

Pour plus de détails, consulter aussi affiche et dossier de presse sur le site de l'Association Géologique Auboise, qui est une association de bénévoles sans but lucratif (type loi 1901).

Informations transmises par : Claude Fricot et Claude Colleté, professeurs de SVT et animateurs de l'association.

Dans le cadre de l'année internationale de la Terre : Les Olympiades académiques des géosciences - Session 2008

Dans le cadre de l'Année internationale de la planète Terre sont créées des Olympiades académiques des géosciences qui viennent compléter le concours général existant au niveau des classes de terminale scientifique. Cette action éducative déconcentrée s'adresse à tous les lycéens des classes de première scientifique. La démarche préconisée vise à développer chez les élèves une nouvelle culture scientifique en soulignant le lien étroit entre les géosciences, les autres disciplines et un riche éventail de métiers. 

En outre, cette démarche a pour objectif de stimuler chez les élèves l'initiative et le goût de la recherche en abordant les géosciences de manière ouverte. La dimension académique des Olympiades va de surcroît enrichir les relations entre les professeurs d'une même académie et les corps d'inspection tout en permettant le repérage, au plan national, des lauréats susceptibles de participer à des compétitions  nationales ou internationales.

Ces Olympiades seront accompagnées d'une large publicité par voie d'affichage dans les CDI et par annonces orales de la part des enseignants. La première session se déroulera le 7 mai 2008 dans toutes les académies.
Se connecter sur : http://www.education.gouv.fr/bo/2007/39/MENE0701723N.htm


 

Repost 0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 18:29

17 octobre 2008 : Journée mondiale du don d'organe et  de la greffe

Selon l’Agence de la biomédecine, 227 malades sont morts en 2007 en France faute d’avoir été greffés à temps.
4 666 malades ont été greffés en 2007 et 13 081 personnes étaient inscrites sur la liste d’attente d’un organe au 31 décembre.

Le Monde publie sur une page les témoignages de greffés et de familles de donneurs.
Le journal cite notamment Géraldine Corre, greffée du rein en 1999, qui déclare :
« Quand j’ai le blues, quand je n’ai plus envie de prendre mes médicaments, je pense à mon donneur ».

Le quotidien cite en outre le Dr Jacky Clauquin, directeur du prélèvement et de la greffe à l'Agence de la biomédecine, qui observe : « Nous sommes toujours en situation de pénurie. La greffe est la thérapeutique ultime, utilisée lorsque toutes les techniques médicales et chirurgicales ne sont pas parvenues à "réparer" la défaillance d'un organe vital" ».


ON EN PARLE
Don d'organe : deux journées pour y penser
A l'occasion de la Journée mondiale du don d'organe et de la greffe les 13 et 14 octobre 2007, la fondation Greffe de vie organise une campagne nationale d'information. Témoignages | Lire 


7ème journée nationale de réflexion sur le don d'organes - 22 juin 2007

« Je suis une survivante. J’ai attendu ma transplantation cardiaque une seule nuit. Une nuit sans cœur. La chance d’arriver à temps à l’hôpital, la chance d’être la première sur la liste des receveurs. La "chance" d’un donneur compatible. Je me pose toujours la même question : pourquoi moi ? »

A 18 ans, le cœur d’Aline est épuisé, elle étouffe. Son cœur s’arrête. Elle se sent partir, la vie s’éloigne, la mort va gagner. Si jeune ; trop jeune… comme son père et son grand-père qui ont été emportés par la même malformation cardiaque. Hospitalisée, Aline va rester de longues heures avec un cœur mort dans son corps. Dans l’attente d’un nouveau cœur, celui de quelqu’un qui vient de mourir. Un cœur compatible ; un cœur pour lui redonner la vie.

Aujourd’hui, plus d’un an après, Aline a retrouvé une vie normale. Un inconnu lui a donné son cœur, la vie a triomphé. Elle est amoureuse, la vie est belle.

Le témoignage d’Aline est bouleversant. Trop de gens meurent encore faute de greffe. Et pourtant, nous pouvons tous devenir cet « inconnu » qui a sauvé Aline. Pour transmettre la vie, dans un ultime acte d’amour.

Retrouvez Aline sur son blog : http://lagreffe.skyrock.com/

Acheter le livre : 
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2915056536/oheditionscom-21
http://www3.fnac.com/advanced/book.do?isbn=2915056536&Origin=OHEDITIONS&OriginClick=yes
http://www.alapage.com/mx/?donnee_appel=BGKIR&tp=F&type=1&l_isbn=2915056536&sv=X_L

Lire un extrait du livre :
http://www.oheditions.com/spip.php?page=acces_extrait&id_article=73

Ce qu'en pense la presse :
Le Parisien
, 18 mai : « Le livre d’Aline est un hymne au don d’organes plus convaincant que n’importe quelle campagne. »
Closer, du 21 au 27 mai : « Aline a décidé de raconter sa renaissance dans un livre émouvant. »
Témoignage chrétien, 7 juin : « Un livre fort de sincérité pour toucher le maximum de personnes. »
Jasmin, 11 juin : « Le livre, poignant, retrace son calvaire et sa renaissance. »
Avantage, juillet 2007 : « Un récit vrai, fort, bouleversant, pour réfléchir avec elle sur l’importance du don d’organes. »

Voir les vidéos d’Aline sur
Dailymotion : journal de France 2, Fogiel... 


En 2006, plus de 12 400 personnes ont eu besoin d’une greffe d’organe, près de 8 000 n’ont pu en bénéficier faute de greffon.

-  Le guide 2007 du don d’organes (format pdf), sur le site de l’Agence de la biomédecine : http://www.agence-biomedecine.fr/fr/doc/guide_22juin07.pdf 
-  Pour toute demande de carte de donneur, un numéro vert  0 800 20 22 24 


40 ans de greffes du coeur


Le 3 décembre 1967, le monde entier, stupéfait, apprenait qu'un chirurgien avait tenté l'incroyable : dans un hôpital du Cap (Afrique du Sud), le professeur Christiaan Barnard avait greffé, chez un homme de 55 ans, le cœur d'une jeune fille de 25 ans décédée d'un accident de la circulation. En quelques heures, l'information fit le tour de la planète. Les uns virent là un formidable espoir thérapeutique, le symbole d'une chirurgie triomphante. D'autres estimèrent que le fait de prélever, fut-ce à des fins thérapeutiques, un cœur humain encore battant soulevait de très graves questions éthiques. 
Le patient du professeur Barnard ne survécut que dix-huit jours, mais la voie était ouverte à la greffe du cœur. La technique chirurgicale fut rapidement codifiée. Il fallut attendre la découverte de la cyclosporine, un médicament anti-rejet, pour que ces opérations soient presque toujours couronnées de succès. De nouveaux critères de prélèvement d'organes durent être établis. Avec les progrès de la réanimation, on en vint bientôt à parler de "mort cérébrale" : la démonstration de l'arrêt de toutes les fonctions du système nerveux central autorisait le prélèvement du cœur comme des autres organes et tissus transplantables.

En France, après une première tentative du Professeur Christian Cabrol, qui se termina malheureusement par la mort du patient au bout de deux jours, l'une des premières greffes du cœur réussies et durables concerna Emmanuel Vitria, un Marseillais de 48 ans, opéré le 27 novembre 1968 et qui survécut 19 ans à sa transplantation, réalisée par le Pr Edmond Henry, mort en 1972... d'une crise cardiaque.

Quarante ans après ces pionniers, la transplantation cardiaque, si elle demeure une intervention chirurgicale importante, n'est plus vécue comme un exploit technique. En France, on greffe plus de 300 cœurs chaque année (dont une vingtaine de transplantations conjointes du cœur et des poumons), et on pourrait en greffer plus si les équipes spécialisées pouvaient disposer de plus de greffons. Quelque 4 000 personnes vivent aujourd'hui avec le cœur d'un autre. Le cœur arrive en troisième position des organes greffés, derrière le rein (entre 1 800 et 2 700 par an) et le foie (entre 700 et 1 000).
 
"DE 'MIRACULÉS', ILS SONT DEVENUS DES ACTEURS SOLIDAIRES"

Comme toutes les greffes, celle du cœur est une activité encadrée par l'Agence de la biomédecine. Cette dernière veille notamment à ce que les principes éthiques soient respectés, qu'il s'agisse des conditions de prélèvement, de l'anonymat du donneur et, bien évidemment, de l'absence de toute forme de tractations commerciales entre le receveur et la famille du donneur. L'Agence veille aussi au respect de l'équité dans l'usage qui est fait des greffons. Vingt-six équipes chirurgicales sont habilitées à pratiquer ces greffes – celle du groupe hospitalier de La Pitié-Salpêtrière, à Paris, ayant l'activité la plus importante (86 opérations sur un total de 358 en 2006). Les receveurs sont, pour l'essentiel, des personnes en situation d'insuffisance cardiaque grave, pour lesquelles la transplantation est le seul espoir de survie à court ou moyen terme.

"Il est vrai que la greffe de cœur s'est très largement banalisée et qu'elle ne fait plus, comme jadis, la Une des médias", observe le professeur Jean-Michel Dubernard (Hospices civils de Lyon), qui a ouvert la voie, ces dernières années, à la greffe de segments de membres et de visages. "Mais on aurait pour autant tort de croire que les chirurgiens souffrent de cette banalisation, ajoute-t-il. Bien au contraire."

Des associations de malades greffés se sont développées. "De 'miraculés', ils sont devenus des acteurs solidaires à part entière, observe le Pr Dubernard. Ils sensibilisent l'opinion et militent pour le don d'organe. Certaines associations aident aussi fort utilement à la réinsertion sociale et professionnelle après la greffe." Une fédération d'associations (France-ADOT) œuvre dans chaque département pour informer et sensibiliser sur la cause du don d'organes et de tissus. Ses responsables ont fait leur la profession de foi du professeur Jean Dausset, prix Nobel de médecine : "Le don d'organes après la mort est le geste le plus noble, l'ultime sacrifice au bénéfice d'un autre souffrant... Le don de la vie, quoi de plus beau !" 


Jean-Yves Nau - Le Monde.fr - 18/12/2007 
 

A l'occasion de la 8e Journée nationale de reflexion sur le don d'organes et la greffe, le 22 juin 2007, l'Agence de la biomédecine rappelle, pour la première fois via des campagnes télé, radio et presse, la nécessité de faire connaître sa décision à ses proches.

 
Don d'organe : en parler à ses proches

La 8eme Journée nationale de réflexion sur le don d'organe aura lieu le 22 juin. L'occasion d'en parler en famille.
Lire

Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 12:10



Tout au long du mois d'octobre, l'Institut national du Cancer (INCA) invitera les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Car le taux de participation, qui en 2006 était de 49,3%, est jugé insuffisant pour une efficacité optimale !

Les experts estiment en effet que le dépistage organisé pourrait permettre de réduire d'environ 25% la mortalité par cancer du sein, à condition que plus de sept femmes sur dix y participent. Voilà pourquoi l'INCA organise l'opération « Octobre rose », qui vise à mettre en place un dispositif d'information destiné à soutenir la mobilisation des associations et des acteurs de terrain.

Dans la Presse

Le Parisien fait savoir qu’a lieu aujourd’hui le lancement, par l’Institut national du cancer, du Mois du cancer du sein.
L’occasion pour le journal de rappeler qu’« une femme sur huit sera confrontée au cours de sa vie à un cancer du sein », ou encore de noter que le « taux estimé de survie à 5 ans » est de 85 %.
Le quotidien se penche sur le livre qu’a écrit Anne Tourre, une éditrice de 47 ans dont « la maladie a décimé les femmes de sa famille sur plusieurs générations avant même qu’elles atteignent 50 ans ». (« Je ferai comme toi, je ne mourrai pas », chez Robert Laffont)
Le Parisien indique que « pour mettre un terme à cette fatalité, Anne Tourre a décidé de subir une ablation des deux seins et des ovaires de manière préventive ».
Le journal relève que « cette opération très lourde est proposée depuis peu par les cancérologues à des femmes en bonne santé mais porteuses d’une anomalie génétique héréditaire, responsable de 5 % des cancers du sein ».
Des « opérations chirurgicales préventives très peu connues du grand public », poursuit Le Parisien.
Le journal cite Dominique Maraninchi, président de l’Inca, qui précise que « c’est une solution qui ne concerne que très peu de femmes et uniquement les patientes à très haut risque. Pour les autres, la mammographie de dépistage […] suffit ». 

Source  : Médiscoop

Voir aussi sur ce sujet

 * Le site de l'association "cancer du sein" : http://www.cancerdusein.org/cds/
* Un dossier sur le cancer du sein sur le site "Doctissimo" : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cancer_sein/8987-mois-cancer-sein.htm
* Le site de l'institut Curie : http://www.curie.fr/home/actualites.cfm/lang/_fr/id/279.htm

A l'étranger : 

* Au Canada : Le site du ministère de la santé : http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/minist/health-sante/messages/2005_10_14_f.html
* En Suisse : http://www.prevention.ch/lamammographie.htm ou http://www.presseportal.ch/fr/pm/100002271/100467361/ligue_suisse_contre_le_cancer

Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 16:50

A l'initiative de certains enseignants, un projet "d'aide méthodologique" a été présenté au Conseil d'Administration de l'établissement du 20 octobre 2006. Ce projet, à l'essai dans un premier temps, pendant l'année scolaire 2006-2007 se trouve reconduit pour l'année scolaire 2008-2009, il concerne tous les élèves de la Cité Scolaire (Collégiens et Lycéens).

Le principe retenu consiste à apporter une aide personnalisée à tout élève qui en fait la demande.
Des professeurs se tiendront à votre disposition dans la
salle E1 (près de la salle des Professeurs du Lycée) entre 12h30 et 13h20 selon le planning ci-dessous qui est aussi affiché sur la porte de la Salle des Professeurs du Lycée.

Vous voulez de l'aide... ?
Rien de plus simple vous entrez dans la salle, vous posez votre question et vous ressortez avec un élément de réponse... Il ne s'agit pas de vous imposer un cours supplémentaire, il n'y a pas d'horaires fixes, pas de contrôle des présences ou absences, vous avez à votre disposition des professeurs. 

Mise en place de cette aide personnalisée : à partir du lundi 6 octobre 2008.

 

Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 21:54

Alzheimer : un plan pour faire face à l’urgence

Le 21 septembre a été décrété Journée mondiale de l’Alzheimer. A cette occasion l’ensemble de la presse revient sur cette maladie qui frappe environ 800 000 personnes en France et dont « l’augmentation du nombre de malades impose la mise en œuvre de nouveaux traitements et prises en charge » Le Figaro. Le quotidien note ensuite que « la seule annonce d’un plan de lutte contre la maladie d’Alzheimer, grand chantier présidentiel, a suffi à décupler le dynamisme des chercheurs, des soignants et des associations ». A l’occasion aujourd’hui, de la Journée mondiale, ils multiplient les rencontres et les publications sur cette maladie à la fois si répandue et si mystérieuse. Nicolas Sarkozy, devrait présenter, ce matin, les grandes lignes de ce plan élaboré par un groupe de travail dirigé par un des plus grands experts en santé publique, le Pr Joël Ménard ». Le Parisien, quant à lui, cite quelques- unes des « pistes » du plan Alzheimer : « Les centres de mémoire de ressources et de recherche, aux travaux éparpillés, devront être mieux coordonnés » ; Création d’un « « label » pour les artisans qui adaptent les domiciles (..) Les proches des personnes âgées et désorientées pourraient facilement trouver ces entreprises dédiées dans les pages jaunes » et augmentation de « l’aide financière pour les plus dépendants (..) Créer de vrais « coordonnateurs personnalisés ». Philippe Juvin, secrétaire national de l’UMP, médecin et membre de la commission Alzheimer, déclare au quotidien que « Le président souhaite que d’ici à dix ans, la France soit le pays qui ait trouvé un médicament ou un moyen de diagnostiquer la maladie ». La Croix cite l’exemple dans l’Aude, d’une « halte répit (..) une structure bénévole qui permet aux familles de malades de souffler ». Dans ce lieu, « des bénévoles, aux parcours professionnels variés, distraient et stimulent la mémoire des femmes atteintes par la maladie d’Alzheimer qui viennent quelques heures par jour ». VSD propose différents portraits et témoignages des parents des malades qui « racontent leur quotidien face à cette souffrance. Leurs seules armes devant le déclin de leur porche : l’amour, la tendresse, la patience. ». L’hebdomadaire livre l’interview du Professeur Bruno Dubois, neurologue à l’hôpital Pitié-Salpêtrière et président du comité scientifique de l’association France Alzheimer qui « pousse un cri d’alarme face au nombre de personnes touchées chaque année. Son principal souci : détecter précocement la maladie ». Le Professeur Dubois qui lance « un homme politique a comparé l’Alzheimer à un tsunami. Il n’a pas tort, c’est la première fois que ce type de fléau touche une société » précise également que « On sait maintenant que c’est une maladie qui débute tôt. Les autopsies réalisées chez des personnes saines décédées pour une toute autre cause montrent, qu’à 47 ans, 50% des cerveaux présentent des lésions d’Alzheimer, c’est-à-dire des dégénérescences neurofibrillaires ». Et lorsque VSD lui demande si l’on peut « espérer un jour identifier les lésions de la maladie avant les premiers symptômes », ce dernier répond « on est totalement dans la science-fiction. Bien sûr que non ! Mais c’est vrai que le jour où l’on aura des médicaments qui ralentissent le processus pathologique, la pression sera énorme pour donner ces médicaments le plus tôt possible (..) Quand on pourra identifier les porteurs sains, c’est- à -dire ceux qui ont les lésions mais pas encore la maladie. Et ceci n’est pas pour demain ».

Source : Mediscoop 

REPORTAGE VIDEO
La prise en charge
de la maladie d'Alzheimer

L'hôpital de jour Bretonneau à Paris accueille chaque jour des patients âgés, atteints de la maladie d'Alzheimer. Visite guidée des ateliers qui leur sont proposés.
A l'hôpital de jour | Le point de vue du gériatre |

Repost 0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 13:39

Le 1er mars 2007 a débuté l'Année Polaire Internationale.
En France elle est marquée par des programmes de recherche sur le changement climatique, la dynamique des glaciers, les changements environnementaux...

Voir le site Année Polaire Internationale : http://www.annee-polaire.fr/

Voir le site EducaPoles : http://www.educapoles.org/?lg=fr

Voir le programme scientifique : http://www.recherche.gouv.fr/discours/2007/annepolaire.pdf

Voir le site de l'Institut polaire français : http://www.institut-polaire.fr/


Tara, voilier des glaces

Découvrez en images la mission polaire Tara, un défi scientifique de l'extrême indispensable pour évaluer et prédire les risques et les impacts des changements climatiques sur notre environnement.
Voilier des glaces | A la dérive | Isolés dans le noir | Voir 

Enjeux et convoitises aux pôles
Terres méconnues pendant des siècles, les pôles font aujourd'hui l'objet d'importantes convoitises. Réchauffement climatique, ressources énergétiques, crise géopolitique, ils sont désormais au centre de tous les débats. Lire 

Une carte de l'Antarctique qui révolutionne la recherche polaire
Une équipe de chercheurs de la NASA et de scientifiques américains et britanniques ont dévoilé mardi 27 novembre une carte de tout le continent Antarctique qui devrait ouvrir de nouveaux horizons de recherche scientifique dans cette région Cette carte est en réalité une mosaïque composée de 1100 clichés capturés par le satellite Landsat 7 et sa résolution est 10 fois plus précise que les précédentes images. C'est pourquoi elle devrait ouvrir la voie à de nouvelles recherches et expéditions scientifiques concernant notamment l'étude géologique de régions difficiles d'accès ou encore l'élévation du continent.
De plus, le portail web donnant accès aux données permet désormais au grand public d'explorer l'Antarctique.

Repost 0