Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 21:02
 

PERREAULT, Nicole. « Le plagiat et autres types de triche scolaire à l’aide des technologies une réalité, des solutions », publié dans Profweb le 17 janvier 2007. [En ligne] http://site.profweb.qc.ca/index.php?id=87

Un fichier au format pdf (nécessite Acrobat Reader) à lire et relire avant de faire un dossier de recherche (1S ou TS, un TPE, un mémoire de faculté...). Je vous conseille tout particulièrement les chapitres suivants :

Solutions de détection....................................................................13

RÉFÉRENCES UTILES.................................................................15

Ce fichier fourmille de liens Internet tous plus intéressants les uns que les autres, vous y apprendrez comment certains font pour tricher, et comment d'autres développent des stratégies élaborées pour repérer et punir les tricheurs (ou pour faire croire qu'ils savent comment faire).

Un remake de la lutte du pot de fer contre le pot de terre ! Vae Victis !

 

TRUCS ET ASTUCES.....................................................................14

 

LOGICIELS DÉTECTEURS DE PLAGIAT...................................14

Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 09:11

Le comité éditorial du portail "science.gouv.fr" a décidé (février 2007) de créer une nouvelle rubrique consacrée aux bibliothèques numériques scientifiques. Il s'agit de ressources francophones, en ligne, gratuites, validées,susceptibles de permettre au grand public de s'informer de la science.

Au moment où l'on parle de plus en plus de bibliothèques numériques (Bibliothèque numérique européenne, Google Books,…), il est important de relayer ainsi les efforts de numérisation et de mise en ligne du patrimoine scientifique faits par les partenaires traditionnels de Science.gouv : universités, organismes de recherche, instituts culturels,…

Le principe adopté est de recenser les bibliothèques numériques exclusivement consacrées à la science, ce mot étant pris dans son acception la plus large, comme pour les autres rubriques du portail : sciences exactes, sciences du vivant, sciences de la terre, sciences humaines et sociales…

Vous êtes ensuite dirigé vers la bibliothèque en ligne, et chacune a son mode de visualisation spécifique.

Pour accéder à cet espace : http://www.science.gouv.fr/index.php?qcms=bibnum

Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 17:10
Respectez votre rythme biologique
Vous êtes plus efficace à certaines heures de la journée, on peut être du soir, de la nuit ou du matin… Utilisez ces heures où vous vous sentez "en forme" pour travailler. Pour déterminer votre période de rendement maximal faites le petit test ci-dessous :
  1. Lisez attentivement chaque question avant d'y répondre
  2. Répondez à toutes les questions
  3. Répondez aux questions dans l'ordre
  4. Vous pouvez répondre aux questions les unes indépendamment des autres
  5. Ne revenez pas en arrière pour vérifier vos réponses
  6. Ne cochez qu'une seule réponse
  7. Répondez à chaque question aussi sincérement que possible
* Au bout d'environ ½ à 1 heure l'attention baisse, faites de temps en temps des "petits breaks", des séances de 3-4 heures d'affilée ne sont pas très efficaces.
* Il faut s'organiser pour avoir un temps de sommeil convenable : pas de "nuits blanches".
* Connaître les horaires des examens et se débrouiller pour te sentir en forme à ces heures là en ajustant l'heure de coucher et de lever en fonction de ces horaires. Attention toute modification du rythme biologique (= décalage horaire), demande un certain temps avant d'être "enregistrée par l'organisme"
* Gardez une activité physique (vélo, marche, piscine) aussi régulière que possible.
* La veille d'un examen mettez vous au vert, cela déstresse.
Un conseil important : bien manger
* Ne zappez pas de repas (3 par jour avec un petit déjeuner qui ne doit pas être que symbolique, il doit couvrir 30% des apports énergétiques journaliers)
* Mangez à heures régulières pour structurer les horaires de révision et assurer une régularité des apports énergétiques à l'organisme, notamment au cerveau qui est l'organe qui consomme le plus d'énergie.
* Diversifiez l'alimentation (fruits, laitages, légumes, viande, poisson, céréales…).
* Pas de repas "lourds" dans la mesure du possible.
* Préférez les repas servis au Restaurant universitaire par rapport à la cuisine faite soi-même. Même s'ils ne sont ni gastronomiques, ni alléchants, ils ont l'avantage de répondre à certaines normes diététiques (pour un prix serré en plus)
* Buvez de l'eau, il en faut 2 litres par jour, 0.5 sont apportés par l'alimentation, le reste doit l'être par les boissons.
Un conseil hyper important : pas de dopage !!!
* Les médicaments anti-fatigue ou anti-sommeil peuvent avoir des effets pervers : à éviter !!!
* L'alcool n'arrange rien !
* Evitez l'excès de boissons excitantes (café, thé, boissons à base de caféine) trop riches en certains alcaloides, elles risquent, à doses importantes, de troubler le sommeil et la mémorisation.
* Pour se booster en période de travail intensif, préfèrez les kiwis et les agrumes riches en vitamine C, mais attention l'organisme ne stocke pas les vitamines, il faut prendre la bonne dose régulièrement, c'est à dire quotidiennement.
* Attention aux vitamines en sachet…Ne pas dépasser la dose prescrite ! Une hypervitaminose peut avoir des effets secondaires (excès de vitamine C = difficulté à trouver le sommeil).
* Les médicaments pour stimuler la mémoire et autres produits "miracles" n'ont jamais prouvé leur efficacité…
Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 13:51
Comme au lycée les TP sont décrits par des protocoles expérimentaux et font l'objet de rédaction d'un compte-rendu.
En règle générale, les protocoles ne sont pas distribués avant chaque TP, mais sont regroupés au sein d'un fascicule (voir ce site pour exemple en biochimie). Vous disposez donc de tous les protocoles bien avant la date du TP, il faut donc les préparer et ceci ne se fait pas à la dernière minute… J'insiste : ceci ne se fait pas à la dernière minute…
 
La préparation devra être axée sur les points suivants :
Ø      Temps 1 : lecture du protocole, recherche et explicitation des termes techniques.
Ø      Temps 2 : visualiser les montages décrits au moyen d'un petit schéma.
Ø      Temps 3 : se documenter sur les techniques employées et faire des recherches pour avoir une petite idée des résultats à trouver. Cela peut toujours servir de connaître les fourchettes prévisibles d'un résultat !!!
Ø      Temps 4 : connaître le mode de fonctionnement des appareils proposés… Les enseignants de fac adorent présenter aux étudiants des appareils complètement déréglés…
 
Le compte rendu
 
Ø      Peut être fait seul ou en binôme.
Ø      Est en temps limité (et il faut respecter ce temps).
Ø      Comporte obligatoirement une partie "rédaction".
Ø      Comme au lycée il peut intégrer des dessins, schémas, coupes géologiques, présentations de résultats sous forme de tableaux, de graphes…
 
Un dessin d’observation doit être :
 
Ø      Fidèle au modèle et réalisé, sauf indication contraire, sur feuille blanche et au crayon de mine.
Ø      Renseigné par une légende qui est placée, autant que faire se peut, à droite du dessin.
Ø      Pas de croisements de traits de légende, il faut la penser avant de la mettre en place.
Ø      Renseigné par un titre le plus précis possible mentionnant l’être vivant concerné, l’organe concerné, le mode d’observation, le type de coupe, la coloration, le grossissement…
Ø      Exemple : Observation en microscopie optique d’un fragment de coupe transversale de peau humaine, coloration au vert de méthyle. Grossissement 2300 fois. Le titre est placé sous le dessin et souligné.
 
Un tableau doit être :
 
Ø      Renseigné par un titre faisant mention des paramètres entrés dans les lignes et des colonnes.
Ø      Attention à uniformiser les données entrées (même nombre de décimales par exemple).
Ø      Ne jamais zapper les unités.
 
Un graphe doit être :
 
Ø      Renseigné par une légende identifiant les courbes.
Ø      Renseigné par un titre le plus précis possible.
Ø      Les axes sont légendés et gradués.
Ø      Les unités sont exprimées.
Ø      Le titre est du type Y=f(X), exemple : Graphe de l’évolution de la température en fonction du temps mesurée chez un homme sur un intervalle de 24 heures. Le titre est placé sous le graphe.
Ø      Les points (correspondant à l’intersection d’une abscisse et d’une ordonnée) sont représentés sous forme de +
Ø      Les courbes sont tracées, sauf indication contraire, à main levée.
 
Une coupe géologique doit être :
 
Ø      Renseignée par un titre le plus précis possible
Ø      Légendée dans un cartouche placé en bas et à droite de la coupe, les strates le plus anciennes sont en bas de la légende, les plus récentes en haut. La nature des couches (calcaire, marne…) et leur âge (dévonien, cambrien…) apparaît dans la légende. Les accidents géologiques (faille, synclinal, pli, pendage…) sont repérés clairement.
Ø      Orientée selon les points cardinaux.
Ø      Les limites des strates sont dessinées à main levée.
Ø      Sauf érosion de surface le dessin doit faire apparaître des couches d'épaisseur constante.
Ø      Attention aux échelles des longueurs et des hauteurs.
 
La partie rédaction doit être :
 
Ø      Nickel du point de vue de l'expression écrite… Il faut donc se relire !
Ø      Précise : il faut s’attacher à répondre aux questions posées.
Ø      Claire : une synthèse globale doit être dégagée et isolée du contexte expérimental.
Ø      Interactive : les connaissances nécessaires à l'interprétation des faits expérimentaux doivent être citées.
Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 13:19
Écouter un cours ne suffit pas. Trente minutes après, vous aurez déjà oublié 50% de son contenu.
Prendre un cours en notes, c’est commencer à le mémoriser. Soyez donc assidus. Retranscrivez les idées principales, les grands thèmes et les définitions, sur lesquels le professeur insiste, les explications et les exemples nécessaires à la compréhension.
Indiquez systématiquement au début de chaque cours son nom et la date, et numérotez les pages !
 
Mettez au net les notes après chaque cours. C’est un pli à prendre dès le début de l’année.
 
1- Lors de la prise de notes
 
Ø      Attention le rythme risque d'être soutenu, en tout cas beaucoup plus rapide qu'au lycée… Il faut donc maîtriser la prise de notes en employant des abréviations personnelles, ou en employant le langage "SMS" (l'idéal serait d'avoir des notions de sténo). risque d'être , en tout cas beaucoup plus rapide qu'au lycée… Il faut donc maîtriser la prise de notes en employant des abréviations personnelles, ou en employant le langage "SMS" (l'idéal serait d'avoir des notions de sténo).
Ø      Vous n'aurez donc pas le temps de prendre mot à mot le cours, pensez qu'il faudra ensuite compléter les notes, il faut donc prévoir des ajouts ultérieurs dès la prise de notes. Pour cela une technique simple : employer des feuilles quadrillées et écrire une ligne sur deux ou sur trois, laisser une bonne marge à gauche et à droite de chaque feuille, cela vous facilitera la vie plus tard. dès la prise de notes. Pour cela une technique simple : employer des feuilles quadrillées et , laisser une bonne de chaque feuille, cela vous facilitera la vie plus tard.
Ø      Le nombre élevé d'étudiants fait que vous n'aurez pas autant de polycopiés qu'au lycée, il faut être prêt à pouvoir prendre à la volée des tableaux, croquis, schémas… des tableaux, croquis, schémas…
 
2- Travail personnel à produire après un cours
 
2.1 Le jour même (tant qu'il est encore frais dans la mémoire) : Reprendre les notes
 
Ø      Rendre apparent le plan du cours : certains profs ont des cours bien structurés comme au lycée, d'autres ont un cours plus fouillis, dans ce cas il faudra absolument retrouver le plan et le mettre en évidence dans les notes.
Ø      Rendre lisible toutes les abréviations de manière à pouvoir exploiter les notes même trois mois plus tard.
Ø      Reprendre les schémas, les titrer, les légender les rendre lisibles en y adjoignant des couleurs éventuellement en chercher d'autres similaires.
Ø      Faire une fiche résumé pour chaque cours, la fiche contient le plan avec les mots clés attachés à chaque partie/sous partie. Placez cette fiche en début de pochette et complétez là au fur et à mesure de l'avancée du cours. Lorsque vous entamerez les révisions et/ou lorsque vous aurez des recherches à faire nous visualiserez ainsi le contenu de la pochette. 
 
2.2 Rapidement  : Enrichir le cours
 
Ø      Repérer dans des livres, sur des sites Internet, les passages relatifs au cours… Noter ces références dans la marge de tes cours (Attention cette phase prend du temps).
Ø      Consulter des cours en ligne (par exemple avec les cours du site Biodeug). Mettre en relation ces données avec les notes.
Ø      Rechercher des dessins, schémas… plus complets et plus clairs que ceux inclus dans vos notes, les imprimer ou les photocopier (avec leurs sources) et glisser ces feuilles dans les cours (Attention cette phase prend du temps).
Ø      Repérer les liens entre TP/TD/Cours et rendre tout cet ensemble interactif en insérant des références croisées dans les marges (Attention cette phase prend du temps et nécessite la connaissance du contenu de chaque enseignement).
Ø      Certains TP (cartographie, dessins de fossiles, d'êtres vivants, de coupes microscopiques) peuvent être refaits ou complétés chez vous ou à la Bibliothèque Universitaire à partir de photos de livres ou d'écrans d'ordinateur. Surtout ne pas s'en priver !
Ø      S'assurer de la maîtrise d'un cours en essayant de faire des sujets d'examen.
 
2.3 Apprendre et comprendre son cours : à faire bien avant les révisions
 
Ø      C'est un travail à faire régulièrement, au fur et à mesure de l'avancement du cours.
Ø      Toujours reprendre l'apprentissage au début du cours.du cours.
Ø      Ne pas hésiter à faire des exercices d'application. d'application.
Ø      Ne pas hésiter à faire des sujets d'examens anciens ou récents. anciens ou récents.
Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 15:56
Le planning à long terme
 
C’est un planning au semestre ou à l’année.
* Précisez pour chaque cours les échéances, les travaux indispensables à réaliser,
* Définissez les priorités, établir quels sont les travaux quotidiens, ou hebdomadaires, ceux qui exigent un investissement sur le long terme, etc.
* Comptez les semaines, numérote-les.
* Affichez ce planning sous les yeux
 
Exemple :
 
 
Cours
 
Type d’examen
 
Support pour      l’étude
 
Travaux à réaliser
 
Dates limites
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
S’il est nécessaire, le planning à long terme n’est pas suffisant et doit être complété par le planning hebdomadaire.
 
Le planning hebdomadaire
 
Faites un planning chaque semaine, surtout si l'emploi du temps change chaque semaine. Le planning à la semaine, même s’il n’est pas toujours respecté, permet de repérer quand, où et pourquoi vous perdez du temps.
* jugez de la pertinence des activités prévues,
* hiérarchisez les priorités,
* soyez réaliste, évitez de prévoir plusieurs choses à la fois,
* essayez de savoir pourquoi vous faites telle tâche, ce que vous voulez obtenir,
* prévoyez un peu de temps dans la journée pour faire le point sur ce qui a été accompli.
 
Le planning peut s’ajuster, se modifier, on peut utiliser des garde-fous : faire le point avec un ami, se fixer des dates butoirs… Un bon planning à la semaine doit être personnalisé, il doit tenir compte des :, il doit tenir compte des :
* objectifs prioritaires,
* objectifs de vie (différencier les objectifs immédiats et les objectifs lointains),
* objectifs inculqués par l’environnement, parents, enseignants…,
* objectifs personnels (ce que vous souhaitez vraiment),
* caractéristiques individuelles.
 
Mais aussi :
* Un bon planning à la semaine doit être diversifié : prévoir toute activité nécessaire à votre équilibre), : prévoir toute activité nécessaire à votre équilibre),
* Un bon planning à la semaine doit être équilibré (entre études et distractions, entre différentes matières), (entre études et distractions, entre différentes matières),
* Un bon planning à la semaine doit être souple (il peut y avoir des imprévus, mais en fin de semaine, le travail prévu doit être terminé, quels que soient les changements intervenus), (il peut y avoir des imprévus, mais en fin de semaine, le travail prévu doit être terminé, quels que soient les changements intervenus),
* Un bon planning à la semaine doit être réaliste (ne pas être trop ambitieux, surtout au début), (ne pas être trop ambitieux, surtout au début),
* Un bon planning à la semaine doit être contrôlable (objectifs précis que l’on peut vérifier en fin de semaine). (objectifs précis que l’on peut vérifier en fin de semaine).
 
Un bon planning va vous permettre de vous organiser et vous permettre de dégager suffisamment de temps pour étudier
 
L'organisation du travail intellectuel
 
Notez l’heure de mise au travail.
* Organisez  le temps par périodes de 40-50 minutes suivies d’une pause de 10 minutes. Mieux vaut des pauses courtes et fréquentes que des pauses rares et longues. Après 40-50 minutes. de concentration, la fatigue augmente, la mémorisation et le rendement diminuent, une pause est nécessaire si l’on veut rester efficace. suivies d’une . Mieux vaut des pauses courtes et fréquentes que des pauses rares et longues. Après 40-50 minutes. de concentration, la fatigue augmente, la mémorisation et le rendement diminuent, une pause est nécessaire si l’on veut rester efficace.
* Reprendre le travail après une pause par une brève révision de ce qui vient d’être mémorisé. Prévoir des pauses plus longues après 3 ou 4 périodes de 40-50 minutes (sport, balade, repas …).
* Tenez compte des fluctuations du rendement intellectuel durant la journée et respectez vos heures de sommeil (les nuits blanches se paient toujours). La matinée et la deuxième moitié de l’après-midi sont des moments privilégiés pour les activités intellectuellement exigeantes ; après le repas, on peut classer, revoir, recopier, bref effectuer des tâches beaucoup moins exigeantes. * Evitez les repas trop copieux ou lourds qui entraînent des somnolences, ou alors faire carrément une courte sieste (20 minutes).
* Il y a, bien entendu, des variations individuelles. Notez les heures auxquelles vous travaillez avec efficacité (etes-vous plutôt du soir ou du matin ?) et tenez-en compte quand vous établissez votre planning.
* Organisez-vous pour que l'entourage respecte le temps et les plages de travail personnel. « Do not disturb ! » et laissez le répondeur téléphonique faire son travail de répondeur. Remarque valable tout le temps, a fortiori quand vous voulez vous entraîner à faire des devoirs en temps limité, dans les conditions de l’examen. » et laissez le. Remarque valable tout le temps, a fortiori quand vous voulez vous entraîner à faire des devoirs en temps limité, dans les conditions de l’examen.
Très important pour organiser son temps de travail en faculté et ainsi pouvoir réviser "efficacement" aux heures où on est le plus réceptif...
 
  1. Lisez attentivement chaque question avant d'y répondre
  2. Répondez à toutes les questions
  3. Répondez aux questions dans l'ordre
  4. Vous pouvez répondre aux questions les unes indépendamment des autres
  5. Ne revenez pas en arrière pour vérifier vos réponses
  6. Ne cochez qu'une seule réponse
  7. Répondez à chaque question aussi sincérement que possible
Pour en savoir plus… Une petite lecture ?
ROMAINVILLE, M. ; GENTILE, C. .- Des Méthodes pour Apprendre, Les Ed. d’Organisation, Paris, 1990.
Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 15:40
Gérer son temps, c’est se donner un pouvoir dans l’organisation des études, éviter la passivité, se sécuriser en traitant le temps sous l’angle qualitatif, et non plus quantitatif. Gérer son temps permet d’améliorer ses habitudes de travail et, ce n’est pas paradoxal, de gagner du temps.
 
Observer comment s’écoule le temps
 
Pour bien gérer son temps, durant une ou deux semaines, astreignez-vous tous les soirs à noter, avec honnêteté et sans rien omettre, ce que vous avez fait dans la journée écoulée, et le temps que vous avez consacré à chaque activité.
Remplissez le tableau ci-dessous  :
 
lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche
Sommeil
 
 
 
 
 
 
 
Repas
 
 
 
 
 
 
 
Toilette-beauté
 
 
 
 
 
 
 
Trajets
 
 
 
 
 
 
 
Travail professionnel
 
 
 
 
 
 
 
Travaux domestiques
 
 
 
 
 
 
 
Travail universitaire
 
 
 
 
 
 
 
Loisirs
 
 
 
 
 
 
 
Lecture
 
 
 
 
 
 
 
Activités sportives
 
 
 
 
 
 
 
Coups de téléphone
 
 
 
 
 
 
 
Presse, radio, télévision
 
 
 
 
 
 
 
Autres imprévus
 
 
 
 
 
 
 

Calculer le temps dont vous disposez pour le travail universitaire

 
A partir du tableau précédent, calculez le temps dont vous disposez en moyenne par semaine pour le travail universitaire : 1 semaine = 24 h x 7 = 168 h
  1. sommeil = ? h x 7 = x h (évitez de grignoter régulièrement sur le temps de sommeil qui est biologiquement nécessaire ; à court terme, ça passe, à long terme, ça casse).
  2. repas = ? h x 7 =  y  h
  3. etc…

Additionnez les temps des activités « incontournables », soustrayez cette somme des 168 h que comporte toute semaine. Vous avez le temps global hebdomadaire que vous pouvez consacrer aux études. Repèrez comment il se répartit dans la semaine :

 
lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche
Mon temps d'étude
 
 
 
 
 
 
 

Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 15:32
L’enseignement universitaire scientifique en S.V.T. comprend :
  • Des cours magistraux en amphithéâtre.
  • Des travaux dirigés (effectifs réduits).
  • Des travaux pratiques pour la partie expérimentale.
  • Des stages.
  • Des excursions sur le terrain.
 
La licence se prépare sur 3 années (L1, L2, L3) décomposées en 6 semestres (S1, S2, S3, S4, S5, S6). Les enseignements de chaque semestre sont appelés unités d'enseignement (UE) et correspondent à la mention et au parcours choisi. Les UE transversales sont communes à toutes les licences, les UE fondamentales sont relatives à la mention choisie, et les UE options scientifiques ou spécialités sont associées aux différents parcours. Les options libres permettent aux étudiants de diversifier et d'élargir leurs compétences.
 
Objectifs à atteindre au cours de cette formation :
  • Se doter des connaissances fondamentales théoriques et pratiques dans l'ensemble des domaines des Sciences de la Vie et de la Terre.
  • Avoir une bonne expérience de terrain.
  • Maîtriser les outils chimiques, mathématiques, physiques, biochimiques et technologiques permettant une bonne compréhension des phénomènes biologiques et géologiques.
Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 15:36
Quelques sujets de devoir ayant pour base le TP1 du Thème 3 de spécialité (dissection florale)
Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article
4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 23:05

Très important pour organiser son temps de travail en faculté et ainsi pouvoir réviser "efficacement" aux heures où on est le plus réceptif...

  1. Lisez attentivement chaque question avant d'y répondre
  2. Répondez à toutes les questions
  3. Répondez aux questions dans l'ordre
  4. Vous pouvez répondre aux questions les unes indépendamment des autres
  5. Ne revenez pas en arrière pour vérifier vos réponses
  6. Ne cochez qu'une seule réponse
  7. Répondez à chaque question aussi sincérement que possible

Repost 0
Published by Siocnarf - dans Post-Baccalauréat
commenter cet article