Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 09:24

Le poudingue de Fepin :


Le poudingue de Fepin à la roche à l'Appel (près de Muno Belgique)  -  Source des illustrations

Source
Vue de détail d'un Poudingue (Poudingue polygénique de la Haie-Longue) montant bien les galets enchassés dans une matrice

Les marques de l'érosion sur une roche :

L'érosion est l'ensemble des résultats de tous les processus qui ramassent et transportent des matériaux sur la surface terrestre. Les principaux agents d'érosion sont l'eau, le vent, la glace et la gravité, et chacun agit de plusieurs façons.  Voir un article sur l'érosion aquatique (hydrique) sur le site de l'Encyclopédie Canadienne.

Source
Galets de silex érodés par l'action de l'eau, on remarquera leur forme (arrondie) et leur aspect (lisse)

La carte géologique :

Pour voir l'extrait de la carte géologique de Fumay au 1/50000ème utilisé lors du TP
Pour voir les légendes des terrains du Cambrien (Revinien) 
Pour voir les légendes des terrains du Dévonien (Gedinnien) 

Le Revinien (haut du Cambrien)  : 
Pour accéder à une reconstitution de la géographie et du climat de le Terre à cette époque : voir l'article et cliquer sur "Middle and upper Cambrian"

Le Gedinnien (base du Dévonien) :
Pour accéder à une reconstitution de la géographie et du climat de le Terre à cette époque : voir l'article et cliquer sur "Early Devonian climate"

Synthèse : Histoire géologique de la région entre le Cambrien et le Dévonien

Pour tous, voir un excellent article (texte à votre portée et coupes géologiques montrant bien la discordance) sur le site de fossiliraptor (Luc Van Bellingen).

Pour les "experts", un cours complet de géologie régionale est disponible ici.



Pour aller plus loinCartes géologiques et colonnes stratigraphiques

Objectifs : En spécialité de TS, l'élève travaille sur des photos aériennes ou des profils ou des cartes géologiques et leurs légendes. Il doit savoir reconnaître sur la photo aérienne, sur une colonne stratigraphique, sur un profil, ou une carte géologique les événements géologiques suivants : une discordance, un pli, une faille.

Cartes géologiques et colonnes stratigraphiques simplifiées :

Un exemple dans le Jura
Un exemple en Indre et Loire
Un exemple local, carte géologique, climatique et vignoble champenois 

Des cartes et des exercices géologiques à télécharger (nécessité d'avoir GoogleEarth)

Repost 0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 15:15

1- Quelques données sur les récifs coralliens :

1-1 Qu'est-ce qu'un récif corallien ?

Une vue de l'écosystème corallien :
http://www.total.com/static/fr/medias/topic707/coraux.jpg
Un récif corallien résulte de la colonisation d'un substrat minéral par des êtres vivants symbiotiques communément appelés coraux, en fait la réunion d'une algue, la zooxanthelle et d'un Cnidaire, le polype. La symbiose coralienne : http://vieoceane.free.fr/paf/ficheb32.html

1-2 Carte de la répartition mondiale des récifs coralliens :

Image:Coral reef locations.jpgSource

Les récifs de coraux sont une forme de vie parmi les plus anciennes et primitives du monde, datant d'au moins 500 millions d'années. La plus grande de ces formations est la Grande barrière de corail, au large des côtes australiennes. Elle s'étend sur quelques 2000 kms. Ils couvrent actuellement une surface de près de 600 000 km² dans la zone intertropicale essentiellement (des cas de récifs coralliens en eaux froides sont connus, Norvège).


1-3 Organisation d'un récif corallien actuel en zone tropicale : 

Source
1 boues calcaires (sédimentation calme)
2 calcaire avec débris de coraux
3 calcaires récifaux construits
4 calacaire périrécifal (coquilles d'animaux marins, oolithes - milieu agité)


2- En quoi les récifs coralliens sont-ils des marqueurs du climat passé ?


Source 
Relations entre les épisodes de construction récifale et les événements climatiques et océanographiques majeurs au cours du Phanérozoïque (derniers 570 millions d'années). (Simplifié d'après Wood (1993)

G=période à glaciation, Serre=période à effet de serre, A=période à océans aragonitiques, C=période à océans calcitiques.

Les épisodes majeurs de construction des récifs organiques sont, dans l'ensemble, contemporains :
- de périodes dites "à effet de serre"
- de périodes caractérisées par des océans dits "calcitiques"
- de périodes caractérisées par des hauts niveaux marins (transgressions).

Repost 0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 12:47

1- Retrouvez les fichiers de données au format "Excel" :

stations pollen
niveaumer

2- Retrouvez les fichiers orignaux (en couleur) du polycopié distribué en fin de TP

aide pas à pas pour la question 1 
aide pas à pas pour la question 3 
aide pas à pas pour la question 4 

 

Repost 0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 12:45
1- Définitions :
  • La ligne de côte (ou le trait de côte) suit le contour de la côte; toutefois, dans le cas de petits bras de mer ou de baies, cette ligne traverse directement la baie ou le bras de mer pour rejoindre le contour général du côté opposé. La ligne de côte n'est donc pas mesurée aussi précisément que la ligne de rivage.
  • La ligne de rivage est le périmètre de la rive mesuré aussi exactement que possible et comprenant les petits bras de mer et les baies. La ligne de rivage est donc habituellement plus longue que celle de la ligne de côte.

2- Exemple de la mer d'Aral :

Source 
Evolution de la ligne de rivage Sur une région de la mer d'Aral entre 1973 (image du haut),1987 (image centrale) et 2000 (image du bas). Les trois clichés sont présentés à la même échelle.

3- Les roches et les paysages sont les témoins des variations des lignes de rivage : 

Source
Laguna Honda (Bolivie). 1 : Anciennes lignes de rivage, la plus haute est datée de l'Holocène ancien (~ 11 800 cal ans BP) par la méthode U/Th. 2 : Dépôts lacustres littoraux non datés. 3 : Diatomites incluant les trois principales phases lacustres (Minchin, Tauca et Coipasa).

4- Les variations du niveau marin et des lignes de rivage (exemple de la France au crétacé) :

Comparez la géographie actuelle de la France à celle existant au Crétacé : http://pedagogie.ac-montpellier.fr/svt/litho/terre_cretace.htm, les lignes de rivage sont les témoins des transgressions et des régressions marines.
Repost 0
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 19:15


Retrouvez le TP et ses équations démoniaques sur : http://pst.chez-alice.fr/svtiufm/carbonat.htm

Qu'est ce qu'un carbonate ? Un fichier très complet au format pdf.

Voir aussi l'article : Production des carbonates et CO2 atmosphérique
Repost 0
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 18:08

La Terre : planète en équilibre fragile ?

La notion délicate de fragilité

La planète Terre, en tant que sphère de 6.1024 kg, n'est pas fragile. L'environnement non plus, puisque depuis les ∼4 milliards d'années d'existence de la vie, il a supporté bien des avatars, et s'en est toujours remis...

Ce qui est fragile, c'est l'environnement sous la forme que nous connaissons aujourd'hui. Dix degrés de plus seraient certes fatal pour une bonne partie de la biosphère, mais ne le serait pas, ni pour la Terre, ni pour la vie en général. Ainsi, les conditions régnant sur Terre aujourd'hui sont effectivement facilement « modifiables », ce qu'on peut qualifier de « fragile ».

La notion d'équilibre et de couplages entre les enveloppes

Face à cette notion, il faut considérer d'abord qu'il existe des facteurs « amortissants », qui retardent les effets mais qui ne régulent rien. Par exemple, une augmentation du CO2 est limitée par sa dissolution dans l'océan. Cette limitation est provisoire. Elle s'arrêtera théoriquement quand l'océan aura absorbé tout ce qu'il est capable d'absorber.

Figure 1. 
La circulation océanique générale

Elle s'arrêtera même avant. Le CO2 se dissout dans les eaux polaires froides. La circulation océanique générale entraîne un enfoncement du CO2 dans l'océan Atlantique profond et une migration vers le Pacifique. Ce CO2 ressortira dans 2000 ans au nord d'Hawaii. Quoique l'on fasse, dans 2000 ans, le Pacifique « recrachera » le CO2 qui est absorbé aujourd'hui dans l'Atlantique Nord.

Il y a aussi des boucles de régulations : Comme pour les régulations du milieu intérieur des vertébrés (glycémie par exemple...), il existe de nombreuses boucles de rétroactions entre les différentes enveloppes du globe et des paramètres externes comme la température. Certaines de ces interactions sont négatives et donc tendent à amortir les variations, d'autres sont positives, et tendent à les exagérer.

Exemples de rétroaction positive et négative sur la température terrestre

Prenons l'exemple d'une légère augmentation de température pour une cause x (variation d'un paramètre orbital par exemple). Cette augmentation de température diminuera la solubilité du CO2 dans l'océan, donc augmentera la quantité de CO2 atmosphérique, ce qui augmentera l'effet de serre, qui augmentera la température, et ainsi de suite, avec effet boule de neige. Cette boucle de rétroaction fonctionne « géologiquement vite », c'est-à-dire à la vitesse de réaction des océans. C'est vraisemblablement ce qui se passe depuis 3 millions d'années : de très faibles variations d'ensoleillement (Milankovich) ont probablement provoqué d'énormes variations climatiques.


Figure 2. 
Exemple de boucle de rétroaction positive.

A l'opposé, une augmentation de température va favoriser l'altération continentale. Cette altération (notamment des plagioclases, silicates calciques) va libérer des ions Ca2+, qui vont piéger du CO2 sous forme de CaCO3 et vont donc diminuer le CO2 atmosphérique (CaSiO3 + CO2 → CaCO3 + SiO2, réaction qui consomme irréversiblement du CO2). La diminution du CO2 atmosphérique va entraîner une diminution de l'effet de serre et donc une diminution de la température (effet modérateur). Cette rétroaction est beaucoup plus lente, car elle fait intervenir l'altération continentale, phénomène lent.


Figure 3. 
Exemple de rétroactions positive et négative sur la température terrestre

Bilan

Le climat de la Terre est donc la somme de n interactions de ce genre, rapides ou lentes, positives ou négatives, qui sont loin d'être toutes comprises. Toute modélisation fiable est donc impossible. Mais les deux exemples cités plus haut montrent que la quantité de CO2 peut, par son augmentation, complètement perturber notre environnement actuel à brève échéance (quelques siècles), mais qu'à l'échelle géologique, tout peut redevenir comme avant en quelques millions d'années (même si ce sera trop tard pour nous !).

Remarquons enfin que de telles perturbations ont lieu naturellement. Depuis le début de l'ère primaire, le taux de CO2 (qui était de 5 à 10 fois la teneur actuelle au début du paléozoïque) varie sans cesse entre 0,5 fois la teneur actuelle (au Carbonifère), jusqu'à 5 fois la teneur actuelle (au Crétacé) et même 20 fois la teneur actuelle au début de l'Ordovicien. Cela n'a pas été la fin de la Terre, ni même de la vie, mais la fin de très nombreux environnements

Repost 0
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 18:01

1- Influence du volcanisme aérien sur l'émission de GES donc sur le climat :

Petit bilan sur les différents types de  volcanisme : http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/volcans.html

Le volcanisme aérien émet du CO2

Une thèse consacrée à ce sujet : Les volatils jouent un rôle primordial dans les éruptions volcaniques. Ils constituent le moteur principal de la montée du magma vers la surface et déterminent les styles éruptifs. Lors de l’émission de grands volumes de magma, par exemple au cours d’éruptions pliniennes ou de grandes éruptions fissurales, ils sont émis en abondance dans l’atmosphère et ont ainsi un impact local et parfois planétaire majeur sur la composition de l’atmosphère. Cet impact dépend non seulement des volumes de gaz émis, de la durée des émissions mais aussi de leur composition (H2O, CO2, halogènes majeurs et traces). Voir.



L'altération de ces laves consomme du CO2

Carte du continent indien

Un article du CNRS : Les Trapps du Deccan, trappes à CO2


Abstract :  
La modélisation montre que l'augmentation de CO2 dans l'atmosphère a été très importante (1050 ppmv, soit 3 fois la teneur actuelle) et s'est accompagnée d'un rapide réchauffement de la Terre (+ 4 °C). Grâce à l'efficacité du phénomène d'altération continentale, il a fallu seulement 1,5 millions d'années pour résorber l'excès de CO2 émis dans l'atmosphère, avec pour conséquence une baisse de température de 4,55 °C, soit un refroidissement global de 0,55 °C. Télécharger cet article au format pdf.


2- Influence du volcanisme de dorsale sur l'émission des GES donc sur le climat :

Le volcanisme sous-marin libère du CO2

Abstract : Dans les basaltes de dorsales océaniques les volatiles dissous sont essentiellement CO2 et H2O. La concentration des volatiles dans le magma montant reflète la composition de la source mantellique et les conditions de sa fusion partielle. De plus, la refusion de croûte altérée et l'eau de mer contaminée sont aussi sources de volatiles. Sitôt que ces laves alcalines ont formé leurs bulles, elles se mettent en mouvement vers la surface en raison de leur perte de densité, accentuée par la formation continue des bulles de CO2. Par contre, l'eau n'apparaît dans les magmas alcalins ascendants que très prés de la surface du plancher océanique (quelques centaines de mètres).
Ces volatiles libérés dans l'eau de mer contribuent aux échanges avec l'atmosphère. Lire l'intégralité de la publication.

Les fumeurs noirs libèrent du CO2

Voir le CR de la campagne "Serpentine" : http://www.ifremer.fr/serpentine/documents/fiche8.pdf (la composition du fluide hydrothermal est donné sur la photode droite au début de l'article)

 

Repost 0
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 17:23

1- La fossilisation et le piegeage de la matière carbonée :

Pour une approche simple du phénomène de fossilisation : 
Comment s'effectue la fossilisation ? 
ou Les fossiles et la fossilisation.

Pour une approche plus pointue de la fossilisation et du piegeage de la matière organique :  
Les forêts produisent-elles du dioxygène ?

Pour une approche graphique du phénomène : voir le schéma bilan de la banque de SVT : Variations T°, CO2 et piégeage de la matière organique depuis le paléozoïque

2- L'altération du basalte et le piegeage du CO2 :

Le basalte en LPNA et en LPA : voir l'article consacré au  TPn°2 de géologie vu en 1°S...

Composition chimique du basalte : 

Source


L'altération du basalte consomme du CO2,  voir l'article : Volcanisme aérien et production de carbonates.
Repost 0
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 14:08
1- Reconstitution du climat au Carbonifère

Source
Reconstitution d'un paysage carbonifère

Les variations de l'O2 atmosphérique au cours des temps géologiques sont maintenant connues, mais avec une grande imprécision. Au Carbonifère la quantité d'O2 était très supérieure à ce qu'elle est aujourd'hui.  Ceci est attesté par la petite taille du système trachéen des libellules géantes.  Voir le graphe

Au Dévonien, les végétaux se répandent hors de l'eau et prospèrent, suite à l'apparition de la lignine. Mais pendant 50 millions d'années, il n'existe pas d'espèce pour digérer la lignine. L'O2 atmosphérique augmente, jusqu'à la fin du Permien, où l'apparition des Ascomycètes et Basidiomycètes qui consomment la lignine entraîne une forte diminution de l'oxygène atmosphérique. 
(Rappel de chronologie : Dévonien -> Carbonifère -> Permien)

Au Carbonifère, les arbres étaient imputrescibles et dans des conditions ordinaires de température et de pression formaient du charbon. Source 

Sur la banque de schémas en SVT : 
Traces du climat permo-carbonifère
houiller (quelques gisements) carbonifère et tillites



1-1 Le carbonifère :
Voir sur le site de Planète-terre : http://planete-terre.tripod.com/carbon.htm


1-2 La flore houillère :
 
Voir le paragraphe "flore houillère" sur : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/decouv/articles/chap3/deFranceschi.html


1-3 Retrouver la carte vue dans le polycopié fourni  :

Latest Carboniferous Climate
Late Carboniferous Climate
Early Late Carboniferous
Early Carboniferous Climate

Pour la légende voir :
http://tsspesvt.over-blog.com/article-14755806.html


1-4 Applications pratiques :

Un exercice type bac (partie 2 exercice 2 et son corrigé) sur ce sujet : http://escaut.portail-svt.com/articles.php?lng=fr&pg=158

Des sujets de bac (Partie 2 Exercice 2 sans corrigé) : 
http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/eva_bac/s-bac2006/bac2006-reu.htm
http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/SVT/eleve/bac/S03/Ssept2003.htm


2- Reconstitution du climat au crétacé :  


Source
Reconstitution d'un paysage crétacé


1-1 Le crétacé :
Le Crétacé est la période géologique allant de 145 Millions d’années (Ma) à 65 Ma. Connue du grand public comme la période à laquelle les dinosaures ont vécu, elle est surtout la période la plus chaude de l’histoire de la Terre et présente la remontée du niveau marin absolu la plus importante il y a de cela 95 Ma durant l’étage appelé Cénomanien. L’éclatement du super-continent Pangée qui débute à 245 Ma se poursuit pendant le Crétacé par l’ouverture en « fermeture éclair » de l’océan Atlantique du Sud. Aussi bien la position des continents que le climat (il n’y avait pas de calottes glaciaires aux pôles) et la tectonique au Crétacé étaient totalement différents de ceux d’aujourd’hui et le relief de la terre à cette période (à priori il n’y avait pas de grandes chaînes de montagne) demeure à ce jour une grande inconnue. Source

Sur la banque de schémas en SVT : Localisation des masses continentales et indicateurs sédimentologiques au Crétacé

1-2 Le monde à la fin du Crétacé : 
Voir un dossier sur Futura sciences 
Sur le site de l'Académie de Montpellier La Terre et l'europe au Crétacé
Sur le site du MNHN : L'europe au Mésozoique


1-3 Retrouver la carte vue dans le polycopié fourni  :

Late Cretaceous Climate
Early Cretaceous Climate

Pour la légende voir :
http://tsspesvt.over-blog.com/article-14755806.html


1-4 Des exercices type bac (Partie 2 Exercice 2 avec ou sans corrigé) :
 
http://www.didac-tic.fr/bac/ts05asie/index.htm
http://www.didier-pol.net/68natc9.htm

Repost 0
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 19:43

1- Comment obtenir les images satellitales de la Terre ?

Une petite visite s'impose sur : http://the-overtake.ifrance.com/part2.htm
C'est un TPE mis en ligne, des téléchargements sont même possibles.

2- Le radiomètre : appareil servant à mesurer la réflexion de la lumière :


Cours du 08 décembre 2006
Pour plus de détails voir : http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/enseig/seconde/imgsat/radiometre.html

3- La notion d'albédo :

Une approche simple de cette notion est disponible sur  :  http://www.atmosphere.mpg.de/enid/1rc.html

4- Albédo et bilan radiatif terrestre

Le site visité lors du TP : www.educnet.education.fr/obter/appliped/climat/theme/climat10.htm 
Retrouvez les documents proposés comme documents de secours en cliquant sur "mécanismes"
 puis sur  "I-2 l'albédo".
Les autres pages de ce site méritent aussi une petite visite...

Pour des images plus récentes de l'albédo et du bilan radiatif terrestre (en hiver et en été) des images sont disponibles sur : http://www.discip.crdp.ac-caen.fr/svt/cgaulsvt/travaux/travmich/albedoweb/albbilan.htm
Je vous conseille de les récupérer et d'enrichir votre CR de TP avec. 

Sur la banque de schémas de SVT : Bilan radiatif


5- Le TP en vidéo


Ne possédant pas de radiomètre au Lycée, vous avez réalisé ce TP en bricolant avec le matériel disponible...
A voir sur YouTube : Expérience albédo

Repost 0