Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 17:56

1- Retrouvez les liens visités lors de la recherche documentaire : 

http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOM-milankovitch-2005-09-27.xml 

http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOMmilankovitch.xml  

2- Excentricité

TD 4 : ExcentricitéSource

3- Obliquité

TD 4 : ObliquitéSource

4- Précession 

TD 4 : PrécessionSource


5- Les cyles de Milankovitch

La théorie astronomique des climats est basée sur l'idée que les variations à long terme des paramètres orbitaux de la Terre engendrent des variations de l'ensoleillement qui entraînent des changements climatiques.
En effet, si aucune perturbation ne venait modifier l'orbite terrestre, celle-ci resterait inchangée au cours des temps. Mais la lune et les autres planètes ont une influence plus ou moins marquée sur l'ellipse que décrit la Terre autour du soleil.

La distance Terre soleil ainsi que l'orientation de notre planète s'en trouvent modifiées. Par voie de conséquence la quantité d'énergie solaire reçue, donc le climat, aussi…

5-1 : Biographie 

En version originale : Milutin MILANKOVITCH

5-2 : Des animations sur les cycles de Milankovitch

Sur "You Tube" 3 vidéos en anglais : 
Animation showing the three Milankovitch Cycles

Earth's Orbit Inclination Precession, Last 10 Myr 

The Precession Of The Equinox Explanation. 

Une animation Flash très parlante à voir absolument : Which Milankovitch fluctuation takes over 20000 years to complete a cycle?  ... The animation allows you to view all three of these cycles of the earth...

 

 

6- Logiciel SimClimat

Ce logiciel permet de réaliser des simulations climatiques à différentes échelles de temps au choix de l'utilisateur. Les résultats concernant la température globale de surface, le niveau de mer, l'extension des calottes et la composition de l'atmosphère s'affichent alors sous forme de courbes et de dessins. L'utilisateur peut y tester l'influence de divers paramètres influençant le climat (paramètres astronomiques, composition de l'atmosphère, cycle du carbone, albédo planétaire...) ainsi que brancher ou débrancher certaines rétroactions climatiques.
Ce logiciel est un outil pédagogique permettant de traiter par exemple :
- en Seconde: le climat des différentes planètes du système solaire, l'effet de serre et le cycle du carbone;
- en Terminale S spécialité SVT: les variations climatiques liées aux paramètres orbitaux et aux perturbations du cycle du carbone, les rétroactions climatiques au programme, les variations du niveau des mers et les climats du futurs.



 

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 11:19

1- Définition

Les foraminifères sont des protozoaires apparus au Cambrien. Le test (parfois baptisé, à tort, coquille), comprenant une ou plusieurs chambres (ou loculus ou loges), est muni d'un ou plusieurs foramen (orifice). Ils ont un mode de vie benthique (sur et dans le sédiment) ou planctonique (dans la colonne d'eau, et particulièrement dans la zone photique). Leur taille varie généralement de 38 µm à 1 mm (certains peuvent faire plus de 10 cm). Leur régime alimentaire est constitué de bactéries, d'algues, de larves de mollusques, de crustacés, de déchets variés.

Source : Wikipédia, lire la suite de l'article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Foraminifera

2- Les foraminifères marqueurs des varitions climatiques

Les foraminifères : marqueurs du climat
Variation de la composition isotopique de l’oxygène (18O) de la glace et des foraminifères benthiques depuis 700 000 ans

3- Application pratique

Les foraminifères : un TP ECE  en enseignement obligatoire  


4- Synthèse...


Les glaciations du quaternaire, une animation à voir et dont le résultat final mérite une impression et un collage dans le cours...
Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 11:18
1- Un peu de tourisme...

Deux sites à visiter :

Site de Saint Thibaud de Couz
Site de Chirens

Bonnes visites, préparez bien vos futures vacances ! 

Plus sérieusement : Diagramme pollinique de sédiments de remplissage des grottes Jean-Pierre 1 et 2 de Saint Thibaud de Couz


2- La datation au carbone 14

Pour une révision du cours de l'enseignement obligatoire, voir le site : http://www.archeologia.be/Archeologia_annoncez_CIRAM_C14.html
Pour une approche plus complète, voir le site : http://carbon14.univ-lyon1.fr/intro.htm

3- La malacofaune :

Définition : Partie de la faune constituée par les mollusques

MalaCo : Un journal électronique spécialisé
MalaCo (ISSN 1778-3941) est un journal électronique gratuit, annuel ou bisannuel, sur l'écologie, la biologie, la systématique et la conservation des Mollusques continentaux. MalaCo diffuse des travaux inédits mais aussi l'actualité de la planète malacologique ainsi que des outils pratiques pour la détermination des espèces.

Repost 0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 11:40

1- Quelques généralités sur les pollens :

Le rôle des grains de pollen en images
Les pollens assurent la reproduction des plantes à fleurs. Invisibles à l'œil nu, ils possèdent des formes très diverses et caractéristiques. Précieux indices d'indentification botanique, ce sont de vrais petits bijoux naturels. Dossier  

A télécharger sur la banque de schémas de SVT : La structure schématique d'un grain de pollen

Pour suivre l'évolution du contenu de l'atmosphère en particules biologiques pouvant avoir un rôle allergisant (pollens, moisissures...) : voir le bulletin allero-pollinique de la semaine.


2- Quelques compléments d'information sur la tourbe :

Votre culot de centrifugation était extrait d'une carotte de tourbe...
Qu'est-ce que la tourbe ?
Qu'est ce qu'une tourbière ?
Pourquoi des pollens sont-ils conservés dans la tourbe ?
Pour répondre à ces questions, je vous recommande un excellent site sur les tourbières : http://www.pole-tourbieres.org:80/ 
 et plus particulièrement  la page "Ecologie des tourbières"

Exercice : 

Recherchez dans ce site le schéma ci-contre :                        
Lisez le texte qui s'y rapporte et vous comprendrez tout l'intérêt de la tourbe...

TP 1 - Thème 2 - Documentation complémentaire


3- Des sites sur les pollens :
 


3-1 Site de l'Académie de Toulouse :

Il permet la détermination en ligne de grains de pollen fréquemment rencontrés dans les tourbes, elle est basée sur des critères d'observation microscopique. Les conditions écologiques pour chaque espèce rencontrée et des diagrammes polliniques peuvent aussi permettre de reconstituer le biotope et le climat caractéristiques des associations de plantes. Rendez-vous sur : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/melet/pollens/

3-2 Reconnaitre les grains de pollen :
Il est possible en observant un pollen isolé de déterminer l'identité de la plante qui l'a produit. Il existe des combinaisons infinies de taille, de forme, d'ornementation, de membrane, et de la répartition des apertures (pores, colpus). Rendez-vous sur : http://pagesperso-orange.fr/pollens/ego.htm


3-3 L'atelier scientifique : Pollens
Sur le site du Lycée des Feuillants de Poitiers : http://www.atelier-pollens.com/

3-4 : Diagrammes polliniques :
 
Voir la méthode d'obtention sur : http://www.culture.gouv.fr/culture/cnp/fr/palynologie_02bis.htm
Pour un exemple et son interprétaion : cliquez sur la vignette 13
Autres exemples : 
Diagramme pollinique de sédiments de remplissage des grottes Jean-Pierre 1 et 2 de Saint Thibaud de Couz 
Diagrammes polliniques actuel et Würm
un diagramme pollinique sur 140 000 ans

  
Attention : les documents présentés dans les sujets de baccalauréats portant sur ce thème comportent très souvent des diagrammes polliniques, je vous conseille donc vivement d'aller visiter ces liens et d'imprimer ces documents afin de vous familiariser avec ce type de représentation !

Repost 0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 10:20

Variations climatiques et composition isotopique de l'oxygène (18O/16O)

auteurs: Jean-Yves Guchereau et Pierre Perez , Lycée de Bagatelle (Saint-Gaudens)
Terminale S   -   Enseignement de spécialité
Thème : Du passé géologique à l’évolution future de la planète

Notions et contenus : « les changements du climat des 700 000 dernières années »


Télecharger le logiciel "Oxygène" : http://perso.orange.fr/jourdan.eric/log/climat.htm
Note : Sur la même page, le logiciel "Vostok" peut vous être utile...

Un exemple d'activité avec le logiciel "Oxygène" et le logiciel "Vostok" : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez/clindex/clindex.htm  Cette page comporte en outre des liens intéressants, dont notamment celui sur les autres logiciels de ces mêmes auteurs... 

Documentation complémentaire :

Le cycle de l'eau : 
http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=998
Cycle de l’eau et variation isotopique de l’oxygène
Delta O18 des glaces du Groenland depuis 110 000 ans


Qu'est ce qu'une carotte de glace ? 
Voir le lien suivant : http://www.educapoles.org/index.php?s=7&rs=14&uid=268&puid=268&mid=541&lg=fr


Les isotopes de l'oxygène  ?
Voir le 
lien suivant : http://www.recherche.fr/encyclopedie/Stades_isotopiques_de_l'oxyg%C3%A8ne

Plus de renseignements sur la relation entre le δ 18O et la température ? 
Voir lien suivant : http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOM-temperature-des-glaces.xml

Repost 0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 11:53

1- Mode d'emploi d'un éthylotest à ballon

Préparation du TP 7 : Mode d'emploi d'un éthylotest
Source

2- Principe de fonctionnement de l'éthylotest

Comment fonctionne un alcootest ?
Chimique ou bien électronique, l’alcootest ou l’éthylotest mesure la quantité d’alcool présent dans notre organisme. Des explications à lire sans modération. 



3- Test à l'eau de chaux :

Préparation du TP 7 : Test à l'eau de chaux Source

Ce test permet de mettre en évidence le CO2 qui trouble l'eau de chaux en barbotant dans celle-ci.
Eau de chaux non troublée (flacon de droite) : test  négatif, pas de CO2
Eau de chaux troublée (tube de gauche) : test positif, présence de CO2

4- Recherche du glucose par les bandelettes réactives Clinistix (c) :

Préparation du TP 7 : Recherche du glucose par bandelettes réactives (c) Clinistix Source

Qualitative test for glucose. Pack of 50 Clinistix strips incorporating a reagent area that tests specifically for glucose and changes colour if glucose is present in solution.

Testing is carried out at room temperature and the colour of the reagent area at 10 seconds after wetting is compared to the colour chart on the bottle label.

Qualitative results are read from the colour chart as negative or varying degrees of positive which indicate the relative amounts of glucose present. Colour blocks are designated as Negative, Light, Medium or Dark.

This test is based on a double sequential enzyme reaction. One enzyme, glucose oxidase, catalyzes the formation of gluconic acid and hydrogen peroxide from the oxidation of glucose. A second enzyme, peroxidase, catalyzes the reaction of hydrogen peroxide with the chromogen orthotolidine to produce colours ranging from purple through to dark blue. 

5- Une approche ludique de la fermentation des levures : 

Biologie amusante : la plus belle conquête de l'Homme, la levure de bière... Voir : http://www.didier-pol.net/1LEVURE.html

Une vidéo sur YouTube : In praise of yeast

Quelques images de levures : 

 Levures en microscopie optique - Source

TP 7 Saccharomyces Levure de bière (Saccaromyces cerevisiae) en meb cliche traité par ordinateur - Source

TP 7 Levure en bourgeonnement Levure en bourgeonnement - Source

6- Une approche simple du phénomène de fermentation : 

La fermentation est une réaction biochimique consistant à libérer de l'énergie à partir de sucre (du glucose la plupart du temps). La science de la fermentation est la zymologie. La fermentation ne nécessite pas de dioxygène (Pasteur : « la fermentation c'est la vie sans l'air »), elle peut donc avoir lieu en milieu anaérobie. Elle se distingue, par son faible rendement énergétique, de la respiration cellulaire, qui nécessite, elle, de l'oxygène (milieu aérobie). Lors de la respiration, l'accepteur final des électrons provenant des cofacteurs réduits NADH, H+ sont transférés à l'oxygène, alors que dans le cas de la fermentation, les électrons sont transférés à des composés des voies métaboliques, tels que le pyruvate entraînant la formation d'acide lactique ou de l'éthanol suivant les organismes et les conditions de cultures. 
Plus exactement, pour le vin, ce sont les levures qui se trouvent sur la pruine qui, après pressurage (vin blancs et rosés) ou pendant la cuvaison (vins rouges) vont transformer le sucre présent dans les baies de raisin en alcool.
Pour plus de détails sur LES fermentationS : voir le suite de l'article avec les équations sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fermentation

7- Une approche plus technique de la fermentation alcoolique

La fermentation est un phénomène qui se déroule en deux étapes :
1/ Dégradation de la molécule de glucose en deux molécules d'acide pyruvique (encore nommé pyruvate)
2/ Transformation de l'acide pyruvique en un résidu organique oxydé non exploité par la cellule.
Voir un dossier complet sur : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Metabo/falc.html

8- Pour aller plus loin :

Un lien vers un article concernant la fermentation alcoolique (et la bière) sur un autre blog scientifique : Bactérioblog

Repost 0
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 10:17
1- Les mouvements des végétaux

Toutes les cellules, animales ou végétales, réalisent des mouvements intra-cellulaires (microtubules, chromosomes, vésicules golgiennes, transferts membranaires, transferts nucléo-cytoplasmiques, etc…).
La cyclose est un mouvement intra-cellulaire facilement observable chez les végétaux. et en particulier chez l'Elodée du Canada.

Voir un dossier complet sur le phénomène de cyclose, et un aperçu des autres mouvements cellulaires chez les végétaux avec de nombreux exemples et de très belles animations sur le site de la faculté de Jussieu : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/mouvements/cyclose.htm

2- Inhibiteur du cycle ATP/ADP :

 C'est un extrait de la feuille de Laurier-Cerise (Prunus Lauro-Cerasus) qui a été employé.
(Source de la photo : http://chezmarie.nuxit.net/plantes/lauriercerise.htm)

Voir la fiche de la plante sur  : http://www.vegetox.envt.fr/Monographies-html/Lauriercerise.html

3- Plus de détails sur les molécules toxiques (de la famille du cyanure) que cette plante contient :

PRUNUS LAUROCERASUS 
Description :
Le laurier cerise est un arbuste pouvant atteindre 5 à 6 mètres de la famille des Rosacées. Les feuilles sont alternes, persistantes, ovales de 10 à 12 cm de long sur 5 à 7 de large, luisantes dessus. Les fleurs sont disposées en grappes blanchâtres. Le fruit est ovoïde, d'environ 1 cm de diamètre, ressemblant à une olive rouge, puis noirâtre, luisant, en grappes dressées, contenant un noyau.

Principes actifs
Outre des tanins, on retrouve un mélange complexe d'enzymes connues sous le nom d'émulsine, et des hétérosides cyanogénétiques, l'amygdaloside ou amygdaline, la prulaurasine et le prunasoside ou prunasine. Toute la plante est toxique exceptée la pulpe du fruit. La plante n'est réellement dangereuse que lorsque les hétérosides sont en contact avec l'émulsine ce qui est réalisé lors de la mastication ou du froissement des feuilles provoquant une libération d'acide cyanhydrique. La proportion en acide cyanhydrique est la suivante : 1,2 à 1,8 % dans les jeunes feuilles, 0,25 % dans la tige, 0,65 % dans les racines, 0,5 % dans le fruit vert et 0,4 % dans le fruit mûr [8]. L'amande du fruit du laurier cerise n'est pas la seule à contenir des hétérosides cyanogénétiques, puisqu'on en retrouve dans les amandes d'abricot, de pêche, de prune et même dans les pépins de pomme ainsi que dans les petites baies rouges du genre Pyracantha et chez la plante Passiflora edulis. La présence de ces toxiques est clairement liée à un mécanisme de défense des herbivores prédateurs comme l'a montré une étude sur une variété marine Lotus corniculatus que broutent les mollusques aquatiques. (Source)


4- Pour faire le lien avec la respiration cellulaire (qui sera étudiée un peu plus tard) :

Voir un dossier (technique) sur les inhibiteurs de la chaîne respiratoire (lire la partie consacrée au cyanure) : http://www.chups.jussieu.fr/polys/biochimie/RMbioch/POLY.Chp.8.2.html

Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 13:04

En botanique, un tubercule est un organe de réserve, généralement souterrain, qui assure la survie des plantes pendant la saison d'hiver et souvent leur multiplication par voie végétative. Ces organes sont renflés par l'accumulation de substances de réserve. On dit qu'ils sont tubérisés.

Le mot « tubercule » est masculin; il vient du latin tuberculum, petite bosse.

Les organes transformés en tubercules peuvent être :

la racine : carotte, panais, patate douce,
le rhizome : pomme de terre, crosne du Japon, patate douce, iris,
la base de la tige (plus précisément l'hypocotyle) : chou-rave, cèleri-rave,
l'ensemble racine + hypocotyle : betterave, radis...
Les substances de réserves accumulées dans les tubercules sont le plus souvent des glucides :
amidon, cas le plus général : pomme de terre, igname...
inuline, cas des Astéracées : topinambour, dahlia
saccharose : betterave sucrière.
Les tissus qui accumulent ces substances sont des parenchymes de réserve, formés de cellules toutes identiques, arrondies et hypertrophiées, à parois fines ; leur cytoplasme est chargé d'inclusions, comme les plastes renfermant l'amidon chez de la pomme de terre, ou est largement occupé par une grande vacuole dans lequel se trouve l'inuline en solution, chez le topinambour.

L'homme a mis à profit cette propension de certaines espèces végétales à constituer des réserves sous forme de tubercules, ce qui lui a permis de disposer d'une nourriture qui peut se conserver plusieurs mois sans difficulté. Les catégories des tubercules et légumes-racines jouent un rôle de premier plan, et en particulier la pomme de terre qui est devenu le premier des légumes par les quantités produites.

La Pomme de Terre est donc un rhizome transformé en organe de réserve, mais qu'est-ce qu'un rhizome ?

Le rhizome est la tige souterraine, généralement horizontale, de certaines plantes vivaces. Il diffère d'une racine par sa structure interne, et en ce qu'il porte des feuilles réduites à des écailles, des nœuds et des bourgeons, qui produisent des tiges aériennes et des racines adventives. C'est souvent un organe de réserve stockant de l'amidon ou de l'inuline.

Le rhizome peut dans certains cas se ramifier considérablement et permettre ainsi la multiplication végétative de la plante, qui peut devenir proliférante ou traçante ; c'est le cas du chiendent ou des bambous.

Certains rhizomes épaissis sont comestibles, par exemple le gingembre ou le galanga. Ils se transforment parfois en tubercules : la pomme de terre, le topinambour, l'igname.

Le mot vient du grec ῥίζωμα qui veut dire « touffe de racines », de ῥίζα [riza], la racine.

Ces définitions proviennent de l'encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL

TP 5 documentation complémentaire
Réaction du biuret
une coloration bleue : réaction de biuret négative
un anneau violacé : réaction de biuret positive (présence de protide).
Source : http://www.refer.sn/sciences//experimentations/Result_digest_ovalb.htm

TP 5 documentation complémentaire
Réaction xanthoprotéique
Source : Manuel scolaire Sciences Naturelles 1°D 1976 Editions Bordas

TP 5 documentation complémentaire
Coloration par le lugol (spécifique de l'amidon) d'un grain de Maïs. 
Les réserves d'amidon sont localisées dans l'albumen.
Source : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Fruits/mais.htm

TP 5 documentation complémentaire
Test avec la liqueur de Fehling
en cas de réaction positive, il apparaît un précipité rouge brique (tube b), qui désigne la présence d'un sucre réducteur.
Source : http://www.refer.sn/sciences//experimentations/observ_dig.htm

TP 5 documentation complémentaire
Asques de Morchella elata
Traitées au Soudan III lactophénol, avec les spores en formation (Obj.x40)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Source : http://users.skynet.be/Champignons_passion/gal_mi2.htm

TP 5 documentation complémentaire
Emulsion simple
Taille moyenne des goutelettes lipidiques = 0,8µm
Source : http://www.lgpm.ecp.fr/axes_recherche/emulsions_fines

Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 12:58
TD 2 et TP 5 Chloroplastes
Chloroplastes isolés en microscopie optique - Montage dans l'eau iodée -
 Source : http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/term/Metabolismes/chloroplaste/chloroplastes.jpg

TP 5 Spirogyres
Spirogyres en microscopie optique, les spirogyres sont des algues d'eau douce.
Montage dans l'eau (vue de gauche) à comparer avec un montage dans l'eau iodée (vue de droite).
Source : http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/term/Metabolismes/chloroplaste/chloroplaste.htm

TP 5 Grains d'amidon
Grains d'amidon dans des cellules de tubercule de Pomme de Terre (variété "Amandine") - Coloration au lugol - Observation en microscopie optique.
(C'est l'image à laquelle vous deviez arriver à la fin de votre TP...)
Source : http://ici.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/pascal/fya/chimcell/notesmolecules/imagesmolecules/amidon.gif

Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 12:51
TD 2 Sphère pédonculée
Schéma bilan fonctionnel d'une sphère pédonculée - http://sps.k12.ar.us/massengale/images/modchemiosmosis.jpg
Repost 0