Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • Blog SVT Lycée Vauban 08600 Givet
  • : Blog pour tous les élèves du Lycée Vauban (Givet - 08600) ayant Mr Janvier comme professeur de S.V.T.
  • Contact

Messages

Cette rubrique s'adresse aux 
élèves du  Lycée Vauban 
08600 Givet

Tales 

Banque de sujets de baccalauréat en SVT.

Tales Planning des devoirs du samedi matin

1S 

TPE 2010-2011 : Thèmes et fiches pédagogiques.

  Tous

Le blog de Mr Sauvanet (Professeur de PC au Lycée Vauban).
Projekt  Comenius : le blog multilingue du Projet Coménius.

Tous Forum d'entraide du lycée Vauban.

Tous

Programmes officiels de SVT en collège.
Programmes officiels de SVT en Lycée.

Forum national des SVT.

 Tous

Orientation : Partez à la découverte de témoignages d'anciens élèves sur leur parcours scolaire, universitaire et professionnel. N'hésitez pas à leur poser des questions par le biais des commentaires (exemple).

Rechercher

Coups de coeur

Le fabuleux destin du Pingouin :
Ma photo Par Lydie.
Blog de la science facile à
comprendre et amusante.
Les animaux, leur vie, 
leurs amours... 


cabougeensvt
Ca bouge en SVT...

Un blog Dynamique pour

les élèves de collège

 

Site SVT de Madame Laroche Peltier

Groupe Facebook cours, exercices

corrigés de SVT niveau lycée

Archives

Présentation du blog

svt.jpgBienvenue à tous,


Un blog en direction des élèves de Seconde, Première L, Première S et Terminale S Spécialité S.V.T...

Vous y trouverez, continuellement réactualisés :

  • des compléments concernant les cours, TP, TD...
  • des éléments de correction des évaluations...
  • des informations sur le baccalauréat, l'épreuve d'E.C.E, les T.P.E...

Et plein d'autes choses pour vous aider et vous permettre de mieux gérer votre travail personnel...
Un blog à visiter régulièrement, je vous conseille d'ailleurs de le faire au moins une fois par semaine pour récupérer les documents mis en ligne et enrichir ainsi votre cours ou vos CR de TP...
  

<= Abonnez-vous à la "NewsLetter" ci-contre, vous serez automatiquement prévenus de la parution d'un article...

<= Les articles sont classés par "Catégories", cliquez sur celle qui vous concerne...  

Bonne découverte de ce blog et n'hésitez pas à déposer des commentaires !

Pour me contacter c'est =====> ici <=====

(Merci de me prévenir si des liens ne sont plus valides)

Ci-dessous, vous trouverez les extraits des 15 dernières publications sur le blog. Cliquez sur les titres pour voir l'intégralité de l'article, afficher les images et avoir accès aux liens qu'il contient.

31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 18:40

Deux équipes de biologistes travaillant conjointement en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis sont parvenues à transformer des cellules souches, présentes dans le sang du cordon ombilical, en cellules productrices d'insuline.

 

Ce résultat, publié dans le numéro de juin du mensuel Cell Proliferation, ouvre de nouvelles perspectives de traitement du diabète insulino-dépendant (ou diabète de type 1). Une maladie due à la destruction des cellules qui, au sein du pancréas, assurent la synthèse de cette hormone régulatrice de la concentration de sucre dans le sang.

La plupart des travaux menés, depuis quelques années, sur les cellules souches humaines portent sur des cellules obtenues après la destruction d'embryons conçus par fécondation in vitro. Quelques équipes ont toutefois choisi de porter leurs efforts sur les cellules souches pouvant, au moment de la naissance, être isolées dans le sang du cordon ombilical.

"Dans chaque sang de cordon, nous pouvons obtenir environ 500 000 cellules souches, explique le biologiste français Nicolas Forraz, de l'Institut des cellules souches du nord-est de l'Angleterre (université de Newcastle). Et nous pouvons multiplier in vitro leur nombre par 168, moyennant des procédés à la fois longs et très coûteux."

"Nous sommes parvenus à transformer, en vingt et un jours, des cellules souches en cellules productrices d'insuline", expliquent, dans les colonnes de Cell Proliferation, les chercheurs des équipes dirigées par les professeurs Colin McGuckin (université de Newcastle) et Larry Denner (université du Texas).

Les auteurs de la publication reconnaissent n'être qu'à un stade préliminaire de leurs recherches. Ils estiment, toutefois, que leurs travaux permettront de dépasser bientôt les actuelles impasses thérapeutiques des greffes de fragments de tissus pancréatiques contenant des cellules de Langerhans, naturellement productrices d'insuline.

 

CONTROVERSE

 

"Ces greffes restent rares, dans la mesure où elles ne peuvent être pratiquées qu'à partir de prélèvements de donneurs décédés, volontaires et immunologiquement compatibles, précise Nicolas Forraz. Pour les personnes souffrant de diabète de type 1, nous envisageons d'utiliser les cellules souches pour créer des cellules sécrétant de l'insuline, mais aussi les cellules immunitaires présentes dans le sang de cordon, qui pourraient permettre de "calmer" les racines auto-immunes de cette affection qui détruit des régions du tissu pancréatique."

En toute hypothèse, cette publication vient relancer la controverse sur la nécessité de conserver, par congélation, dès la naissance et à des fins thérapeutiques, le sang du cordon ombilical. Pour l'heure, en France, les autorités sanitaires et éthiques y sont opposées, estimant que l'on ne dispose pas encore de justifications rationnelles suffisantes.

Jean-Yves Nau
Le Monde.fr - Article paru dans l'édition du 31.05.07
Repost 0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 09:17
Un rapport de l'Inspection Générale appelle à renforcer les activités expérimentales au collège

Abstract : 

"Mettre en œuvre des activités dans l’enseignement des SVT n’est pas une mode pédagogique…
Une des spécificités de la discipline est la pensée expérimentale. Elle nécessite, dans la recherche d’une explication des phénomènes, une confrontation entre des faits (naturels ou provoqués expérimentalement)
et des idées
explicatives qu’il s’agit sans cesse d’améliorer.
Chaque expérience est susceptible, dans des conditions définies, d’éprouver une ou des hypothèses explicative(s) précisant la nature d’une relation entre des paramètres et leur effet". D'emblée, dans ce rapport remis au ministre,
Pour l'Inspection générale de SVT
les méthodes actives en SVT ne se discutent pas. C'est "la poussée du savoir universitaire" dans la discipline qui a amené les activités expérimentales dans la classe…
"La formation au mode de pensée expérimental est devenue un objectif majeur. La pratique de raisonnements inductifs et
déductifs, le développement d’une attitude critique, de la capacité à remettre en cause les interprétations des phénomènes provoqués par l’analyse expérimentale font désormais partie de cette formation. Il est apparu à la fois légitime et important pour les professeurs de dépasser unenseignement des résultats de la science et, de manière adaptée, de contribuer à cette formation intellectuelle originaleen concevant des activités à portée éducative, chaque fois que cela est possible dans le cadre d’une situation expérimentale." 

Retrouvez l'intégralité de ce rapport
http://www.archive-host2.com/membres/up/667338845/College/5277.pdf
Repost 0
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 18:26

Régulation de la glycémie chez l'adulte jeune de très petit poids de naissance

 

L'association entre une petite taille à la naissance et une altération de la régulation de la glycémie ultérieurement est bien établie chez les sujets nés à terme. La naissance prématurée accompagnée d'un très petit poids de naissance (inférieur à 1.500 g) est également associée à une insulinorésistance dans l'enfance. Si la résistance à l'insuline persiste jusqu'à l'âge adulte, la prématurité accompagnée d'un très petit poids de naissance pourrait être également associée à un risque accru de la maladie à l'âge adulte. Une équipe de chercheurs finnois a voulu évaluer la tolérance au glucose et la sensibilité à l'insuline, et mesurer les taux sériques de lipides, ainsi que la tension artérielle, chez de jeunes adultes présentant un très petit poids de naissance. Les résultats de leurs travaux viennent d’être rendus publiques.

L’équipe, coordonnée par le Dr Petteri Hovi du National Public Health Institute à Helsinki, a réalisé une épreuve standard de tolérance au glucose par voie orale (75 g) en mesurant l'insulinémie et la glycémie au départ ainsi qu'après 120 minutes, chez 163 jeunes adultes, âgés de 18 à 27 ans, de très petit poids de naissance et chez 169 sujets nés à terme qui n'étaient pas petits pour l'âge gestationnel. Les deux groupes étaient similaires en ce qui concerne l'âge, le sexe et l'hôpital de naissance. Les chercheurs ont mesuré la tension artérielle et les taux sériques de lipides chez 150 sujets de très petit poids de naissance, ainsi que chez 136 sujets nés à terme. Ils ont également mesuré la composition corporelle par absorptiométrie biphotonique à rayons X.

Selon Hovi et coll., par rapport aux sujets nés à terme, les sujets de très petit poids de naissance présentaient une augmentation de 6,7% de la glycémie à 2 heures (IC95 : 0,8-12,9), une augmentation de 16,7% de l'insulinémie à jeun (IC95 : 4,6-30,2) et une augmentation de 40% de l'insulinémie à 2 heures (IC95 : 17,5-66,8) ainsi qu'une augmentation de 18,9% de l'indice d'insulinorésistance déterminé par l'évaluation par modèles homéostasiques (IC95 : 5,7-33,7) et une augmentation de 4,8 mmHg de la pression artérielle systolique (IC95 : 2,1-7,4). Les ajustements sur la masse corporelle maigre la plus faible chez les sujets de très petit poids de naissance n'ont pas atténué ces relations.

Au vu des données recueillies, les auteurs de l’étude concluent que les adultes jeunes de très petit poids de naissance présentent une augmentation des index d'insulinorésistance, de l'intolérance au glucose et de la pression artérielle par rapport aux sujets nés à terme.

Dr Marco Dutra

Références :

Hovi P, Andersson S, Eriksson JG, Jarvenpaa AL, Strang-Karlsson S, Makitie O, Kajantie E. Glucose regulation in young adults with very low birth weight. N Engl J Med. 2007;356(20):2053-63. [Retrouvez l’abstract en ligne]

Hokken-Koelega AC, van Pareren Y, Sas T, Arends N. Final height data, body composition and glucose metabolism in growth hormone-treated short children born small for gestational age. Horm Res. 2003;60(Suppl 3):113-4. [Retrouvez l’abstract en ligne]

Leger J, Levy-Marchal C, Bloch J, Pinet A, Chevenne D, Porquet D, Collin D, Czernichow P. Reduced final height and indications for insulin resistance in 20 year olds born small for gestational age: regional cohort study. BMJ. 1997;315(7104):341-7. [Retrouvez l’abstract en ligne]

Source : Médiscoop - Sante.net - Date de publication : 24-05-2007
Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 23:47

Pour voir ou télécharger (nécessite Microsoft Word (c) ) les fiches méthodes réalisées en collaboration avec l'enseignante documentaliste du C.D.I., cliquez sur les liens suivants

Comment chercher ?

Comment prendre les références bibliographiques ?

Comment évaluer un site Internet ?

Méthodologie de la recherche documentaire

Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 23:40

Pour voir ou télécharger (nécessite Microsoft Word (c) ) les fiches méthodes réalisées en collaboration avec l'enseignante documentaliste du C.D.I., cliquez sur les liens suivants

Comment chercher ?

Comment prendre les références bibliographiques ?

Comment évaluer un site Internet ?

Méthodologie de la recherche documentaire

Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 00:37

L'ataxie de Friedreich, une maladie neurologique héréditaire caractérisée par des troubles de l'équilibre et de la coordination du mouvement volontaire, était jusqu'alors incurable.

 

Mais un médicament pourrait avoir été trouvé par une équipe de chercheurs de l'Inserm, dirigée par Arnold Munnich (hôpital Necker-Enfants malades, Paris) travaillant en collaboration avec Ioav Cabantchik (Université hébraïque, Jérusalem).

Pour partie financés grâce aux dons du Téléthon, leurs travaux viennent d'être publiés sur le site de revue Blood, organe officiel de la société américaine d'hématologie.

L'ataxie de Friedreich a été décrite pour la première fois en 1863 par le neurologue allemand dont elle porte, depuis, le nom. Elle se traduit par l'apparition, entre 5 et 15 ans, de troubles rapidement progressifs de la coordination motrice et de la sensibilité.

L'intellect est habituellement préservé, mais la survie dépasse rarement le début de l'âge adulte. La mort est souvent le résultat des anomalies cardiaques qui sont associées aux lésions dégénératives observées dans les neurones.

Il y a dix ans, l'équipe d'Arnold Munnich avait découvert la clé physiopathologique à l'origine de cette affection : un déficit génétique de synthèse protéique conduisant à une accumulation anormale de fer dans les mitochondries, ces micro-organismes intracellulaires assurant respiration et production d'énergie. Ce "trop-plein" de fer conduirait à la formation des radicaux libres d'oxygène toxiques pour la cellule.

Sur ces acquis, un premier essai clinique avait été lancé, en 1999, avec des résultats encourageants sur les atteintes cardiaques. Ce traitement n'avait toutefois pas eu d'effet sur les atteintes neurologiques.

Les chercheurs ont cette fois testé une nouvelle molécule qui élimine les surplus organiques en fer au niveau du cervelet, centre nerveux régulateur de la fonction motrice - surplus qui ont été mis en évidence grâce à l'imagerie cérébrale. La défériprone, qui fixe et élimine le fer, a l'avantage de passer du sang dans le cerveau.

Au terme de l'essai de six mois, huit des neuf premiers patient présentaient une nette amélioration des troubles neurologiques du fait de la diminution des quantités de fer dans le cervelet. Ces progrès ont d'abord concerné des troubles sensitifs et sphinctériens (comme l'incontinence ou la constipation) puis l'exécution des mouvements et la maîtrise de la parole ainsi que les déplacements et l'équilibre. "Ces résultats très positifs n'étaient pas attendus à ce stade si précoce de l'essai clinique", soulignent les auteurs de ce travail.

Un essai sera lancé sur le plan international, en coopération avec la firme pharmaceutique canadienne Apo Pharma. La défériprone pourrait aussi être utilisée dans le traitement d'autres pathologies plus communes, comme les anémies dues à des maladies inflammatoires chroniques.

Jean-Yves Nau
Le Monde.fr - Article paru dans l'édition du 23.05.07
Repost 0
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 12:55
La Hulotte, c'est la revue qui vous raconte la vie des animaux sauvages, des arbres et des fleurs de France. A la fois amusant et très rigoureusement documenté, le « journal le plus lu dans les terriers » émerveille aussi bien les enfants que leurs parents. Promenez-vous sur le site et faites connaissance avec cette mine de renseignements sur la nature. Une véritable petite encyclopédie des bois et des champs, introuvable en kiosque ou en librairie.  Site Web
Repost 0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 17:43

Comprendre les météorites sous forme de bande dessinée interactive. Mais aussi des informations scientifiques sur leur chute, les cratères... Voir le site réalisé dans le cadre du programme « Étalez votre science » du ministère de la Culture et des Communications du Québec, et le soutien du Département des Sciences de la terre et des planètes de l'Université McGill : http://meteorites.bw.qc.ca/

Visitez le site GéopolisInformations et articles sur la géologie, les minéraux, les fossiles, les volcans, les météorites, les dinosaures, les associations et musées de géologie...


Atlas pétrographique des météorites : fiches descriptives et photographies de lames minces classées par types : http://www.ens-lyon.fr/LST/meteorites/

Meteorite.be - Le site pour trouver de nombreuses infos sur les météorites, news, analyses, collection, cratères, impacts, etc... : http://users.skynet.be/meteorite.be/

Voir le superbe site du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) : http://www.mnhn.fr/expo/meteorite/

Repost 0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 17:33

Potentiel de repos, potentiel d'action, interprétation au niveau ionique mis en regard de structure de la membrane du neurone sur une page d'un excellent site canadien : http://www.apteronote.com/revue/neurone/printer_80.shtml

Repost 0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 17:25

Pour une approche simple des grandes notions de physiologie nerveuse, connectez-vous sur le site des "Neurobranchés"

LE NEURONE
LA SYNAPSE
LA MEMBRANE
LE POTENTIEL DE REPOS
LE POTENTIEL D'ACTION
  • Définition
  • Propriétés
  • Mécanismes membranaires
LES NEUROMÉDIATEURS

Classiques

Les neuropeptides

Les autres neuromédiateurs

Repost 0